Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Aux Etats-Unis, les Républicains utilisent Facebook d'une manière complètement nouvelle pour préparer l'après-2016

Aux Etats-Unis, les Républicains utilisent Facebook d'une manière complètement nouvelle pour préparer l'après-2016

Le comité national républicain (RNC) a beaucoup misé sur Facebook au cours des derniers mois de campagne de Donald Trump.

Cela pourrait avoir un impact important dans le paysage de l'après-2016.

Deux officiels républicains ont précisé à Business Insider US combien le comité avait insisté sur Facebook pour pousser les gens à aller voter. Cet effort est crucial dans le cadre de la campagne de Trump, qui a délégué cette gestion des données au RNC.

Cette tentative pour encourager les gens à voter coûte beaucoup moins cher que la publicité traditionnelle. Par exemple, pour motiver quelqu'un à s'inscrire sur les listes électorales ou faire une procuration, cela coûte environ 24 dollars (21,5 euros) sur Facebook. Cela coûterait près de 200 dollars (180 euros) en passant par des méthodes plus traditionnelles.

Voilà comment le RNC développe sa stratégie sur Facebook: les électeurs potentiels sont séparés en trois groupes. Un groupe reçoit des pubs vidéo qui varient sur la longueur, le format et les auteurs. Un deuxième groupe reçoit des pubs avec plusieurs messages différents. Le troisième groupe reçoit la pub la plus efficace, calculée en fonction des résultats des deux premiers groupes.

Ces tests ont lieu deux fois par semaine, et à la fin de la semaine, les groupes sont à nouveau mélangés.

Le comité appelle ça sa "stratégie pour acheter la persuasion".

La quantité importante de données obtenues sur Facebook, bien plus grande que celle obtenue par les canaux traditionnels, admet le comité, aura un grand impact sur la manière dont le RNC dépensera son argent sur les push Facebook à l'avenir.

Pendant le reste de la campagne, les publicités ciblées renvoient sur vote.gop, via lequel on peut s'inscrire sur les listes électorales ou créer une procuration. Le RNC peut ensuite cibler les futures publicités en fonction de l'étape à laquelle se situe l'électeur potentiel. Par exemple, s'il fait une demande de procuration, l'internaute recevra un message lui demandant s'il a bien rempli le formulaire. Une fois que le formulaire est envoyé aux autorités administratives, le RNC n'enverra plus de messages à l'électeur.

Version originale : Allan Smith / Business Insider

Business Insider