Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Avez-vous vraiment besoin de gel hydroalcoolique pour vous laver les mains ?


Après "épidémie de coronavirus", la phrase que vous entendez le plus en ce moment est surement "lavez-vous les mains". Ce petit geste simple est en effet la règle numéro 1 à suivre pour limiter la propagation d'un virus, comme le Covid-19, mais aussi la grippe ou la gastroentérite. Alors que seuls 71% des Français se lavent les mains après être allés aux toilettes, l'épidémie de coronavirus semble avoir rafraîchi les mémoires à propos de l'hygiène, à tel point que de nombreuses pharmacies sont désormais en rupture de stock de gel hydroalcoolique.

Face aux risques de pénurie, certains en profitent pour faire grimper les prix, quand d'autres décident de fabriquer leur solutions hydroalcooliques maison, en suivant la recette de l'Organisation Mondiale de la Santé. Mais le gel hydroalcoolique est-il vraiment plus efficace qu'un peu d'eau et de savon ? En avez-vous vraiment besoin pour vous laver les mains pendant l'épidémie de coronavirus ? Business Insider France fait le point.

Gel hydroalcoolique, savon antibactérien, savon ordinaire... quelles différences ?

Les solutions hydroalcooliques, souvent sous forme de gel, s'utilisent sur des mains sèches, et ne se rincent pas. Comme leur nom l'indique, elles contiennent principalement de l'alcool (éthanol ou isopropanol), entre 60 et 95%, ainsi qu'un humectant (glycerol, aloe vera...). L'alcool, de par son caractère aseptisant, va tuer la plupart des bactéries présentes sur la peau, mais ne va pas les éliminer, car vous ne vous rincerez pas les mains.

Le savon, à l'inverse, s'utilise avec de l'eau, et va accrocher les germes dans sa mousse, qui seront éliminés au moment du rinçage. Les savons étiquetés "antibactériens", vendus plus chers, n'éliminent pas pour autant plus de bactéries. Un lavage des mains à l'eau et au savon ordinaire, s'il est réalisé correctement, est donc plus efficace que le gel hydroalcoolique. Pendant l'épidémie de grippe A/H1N1, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé recommandait déjà de n'utiliser les solutions hydroalcooliques qu'en l’absence de point d’eau disponible.

Le gel hydroalcoolique est donc surtout utile en complément, mais il ne doit pas remplacer l'eau et le savon quand vous en avez à disposition. Pas de panique donc si votre pharmacie est en rupture de stock de gel hydroalcoolique, la salle de bain ou les toilettes publiques feront l'affaire, à condition qu'elles aient du savon bien sûr.

Comment bien se laver les mains ?

Getty Images

Pour que le lavage des mains fasse efficacement barrière contre le risque d'infection, il doit être effectué régulièrement. Le premier ministre Edouard Philippe a ainsi rappelé aux Français l'importance de "se laver les mains toutes les heures" pendant l'épidémie de coronavirus. En réalité, il s'agit surtout d'un repère, à adapter selon ce que vous faites pendant la journée.

L'essentiel, selon l'OMS, est de bien se laver les mains après avoir toussé ou éternué, lorsque vous vous occupez d'un malade, avant, pendant et après avoir préparé à manger et avant de manger, après être allé aux toilettes, quand vos mains sont visiblement sales et après avoir touché des animaux. Les transports en commun et les poignées de porte sont également un nid à bactérie, pensez à vous laver les mains après avoir pris le métro et dans les centres commerciaux.

Le lavage doit durer au moins 20 secondes (vous pouvez compter, ou chanter deux fois 'Joyeux anniversaire'), pour que la mousse ait le temps d'attraper toute la saleté et les germes sur votre peau.

Et surtout, on n'oublie pas de bien frotter partout, même entre les doigts, et de garder cette bonne habitude lorsque que l'épidémie de coronavirus sera derrière nous.

Découvrir plus d'articles sur :