Une forme de vie jusqu'à présent inconnue sur Terre a été découverte sur l'ISS — elle pourrait aider à aller sur Mars

Life, mars

Capture d'écran du film "Life". YouTube/Zero Media

Des chercheurs ont découvert à bord de la Station spatiale internationale (ISS) — où séjourne jusqu'au 2 juin l'astronaute français Thomas Pesquet — une bactérie jusqu'à présent inconnue sur Terre, rapporte la NASA. 

Et d'après les premières analyses, celle-ci pourrait aider les astronautes à résister aux voyages jusqu'à la planète Mars. 

Un enjeu clé pour l'exploration spatiale, puisque les vols habités — notamment de longue durée — ont des effets néfastes sur le corps humain, qui est entre autres sujet aux radiations.

L'astronaute américain Scott Kelly, qui a passé 340 jours, a été exposé à 24 fois plus de radiations dans l'espace par an qu'un être humain normal vivant sur Terre, peut-on lire chez nos confrères de Business Insider US.

Selon le chercheur qui a fait cette découverte, cité par The Time of India, il ne s'agirait pas d'une forme de vie extraterrestre, même si elle n'a jamais été trouvée sur notre planète:

"Je suis raisonnablement certain que cette bactérie a atterri à bord de l'ISS en montant sur des cargaisons puis a survécu aux conditions hostiles de l'espace."

Cette bactérie a été recueillie l'an dernier, dans l'un des filtres du système de nettoyage du laboratoire spatial.

L'ISS est en orbite autour de la Terre depuis novembre 1998 et est techniquement certifiée jusqu'en 2028.

Mais selon un astronaute belge qui y a séjourné, elle devrait devenir après cette date une sorte de campus où les entreprises privées effectueront de la recherche scientifique.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 19 photos époustouflantes prises par l'astronaute Thomas Pesquet depuis l'espace

VIDEO: Voici comment bien choisir ses fruits au supermarché — ne vous fiez pas à la couleur

  1. yuropp

    Ils sont bons pour une quarantaine soignée en redescendant, non ?

Laisser un commentaire