Balles de golf, excréments, tongs... 21 choses laissées sur la Lune par les humains

Balles de golf, excréments, tongs... 21 choses laissées sur la Lune par les humains

L'astronaute d'Apollo 11 Buzz Aldrin sur la Lune en 1969. NASA

L'Homme a marché pour la première fois sur la Lune il y a bientôt cinquante ans — le 20 juillet 1969 — lors de la fameuse mission Apollo 11, récemment relatée sur grand écran par le film "First Man" de Damien Chazelle. Depuis, d'autres missions américaines, russes ou encore japonaises ont suivi, chacune ayant laissé des traces plus ou moins volumineuses sur notre satellite naturel. A commencer par le matériel utilisé lors des missions spatiales : sondes, satellites, étages de fusée, caméras, bottes spatiales, adaptateurs divers, câbles, crochets, antennes, batteries, magnétomètre, kit de drapeau ou système de survie de vie pour astronautes. 

Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du Système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES), a rappelé à Business Insider France pourquoi tant d'objets ont été volontairement laissés sur la surface lunaire depuis le début de son exploration : "l'idée était de repartir le plus léger possible, tout ce qui était inutile devait être laissé sur place. L'une des premières choses que Neil Armstrong a faites en arrivant sur la Lune a été de jeter le sac d'ordures."

D'autres objets, laissés par les astronautes qui ont foulé le sol lunaire, ont une valeur personnelle et/ou symbolique : une photo de famille, une branche d'olivier dorée, des médailles d'astronautes ou encore deux balles de golf. En tout cas, ces objets et leur emplacement représentent des "souvenirs pour la NASA qu'il ne faut pas altérer", a précisé Francis Rocard. 

Quoi qu'il en soit, l'apparence de ces objets n'a probablement pas beaucoup changé car la Lune est quasiment dénuée d'atmosphère : celle-ci est très ténue, avec seulement des traces de gaz rares comme l'argon, le néon ou l'hélium. "Les rayonnements UV noircissent les surfaces, donc la peinture blanche du matériel par exemple a pu se dégrader. D'autre part, il y a une variation d'environ 300 degrés Celsius entre le jour et la nuit, ce qui peut dégrader certains objets en raison des effets de contraction et de dilatation."

En attendant de pouvoir faire un voyage sur la Lune avec les sociétés spatiales SpaceX d'Elon Musk ou Blue Origin de Jeff Bezos, découvrez 27 objets que l'on peut trouver à la surface de notre unique satellite. La NASA a répertorié 809 objets laissés sur la Lune et nous avons sélectionné 27 des plus incongrus.

Une branche d'olivier dorée — Ce symbole de paix a été déposé sur la Lune par Neil A. Armstrong le 21 juillet 1969. Il s'agit d'un geste représentant des vœux de paix pour l'Humanité. 

Une réplique de la branche d'olive dorée laissée par Neil Armstrong en 1969. NASA on the Commons

Des sachets d'urine et d'excréments humains — 96 poches d'urine, d'excréments et de vomi humains ont été laissées par les astronautes de passage sur la Lune afin d'alléger leurs bagages de retour. Un scientifique de la NASA, Mark Lupisella, examine la possibilité de récupérer ces poches pour les analyser et savoir si des bactéries ont survécu dans les conditions de vie lunaire. 

Un système de transfert d'urine utilisé par les astronautes des missions Apollo. NASA

Une Bible — Un exemplaire de la Bible amené sur la Lune dans le cadre de la mission Apollo 15 a été laissé sur place par l'astronaute David Scott le 30 juillet 1971. 

Pixabay

Une centaine de billets de 2 dollars — Les astronautes des missions Apollo avaient l'habitude d'amener ces petites coupures en guise de porte-bonheur.

Une photo de famille de Charles Duke — Lors de la mission Apollo 16, l'astronaute américain Charles Duke a laissé sur la Lune une photo de son épouse et de lui avec leurs deux garçons. Derrière la photo, il est écrit : "C'est la famille de l'astronaute Charlie Duke de la planète Terre qui a atterri sur la Lune, le 20 avril 1972."

Un document proclamant "University of Michigan Alumni of the Moon" — En 1971, les astronautes de la mission Apollo 15 ont laissé sur la Lune un certificat établissant "The University of Michigan Club of the Moon".

Plus d'une dizaine d'astronautes sont diplômés de cette université dont James McDivitt, Ed White ou encore James Irwin. 

Des médailles en l'honneur de deux cosmonautes — Avant de remonter dans le module lunaire le 21 juillet 1969, Buzz Aldrin a déposé sur la surface lunaire des médailles commémorant la mort de ces deux cosmonautes. Youri Gagarin a été le premier homme à avoir effectué un vol dans l'espace au cours de la mission Vostok 1, le 12 avril 1961, tandis que Vladimir Komarov a été le premier à mourir lors d'une mission spatiale, à bord d'un Soyouz, le 24 avril 1967.

Le Russe Youri Gagarine est le premier homme à avoir effectué un vol dans l'espace au cours de la mission Vostok 1, le 12 avril 1961. Sukanta Pal/via Wikimedia Commons

Un disque commémoratif en silicium — Ce disque intitulé "De la planète Terre" a été déposé par Buzz Aldrin lors de la mission Apollo 11. 73 messages de chefs d'Etat étrangers étaient enregistrés dessus, ainsi qu'un du président américain Richard Nixon. Ce dernier était précédé par des extraits de discours prononcés par les anciens présidents, Dwight D. Eisenhower, John Fitzgerald Kennedy et Lyndon B. Johnson en rapport avec la conquête spatiale.

NASA

Des serviettes, bouchons d'oreilles, lingettes pour le visage, coupe-ongles, savon, un porte-cravates ou encore des tongs — Comme d'autres objets utilisés ou non-utilisés, les astronautes les ont abandonnés pour alléger leurs bagages de retour sur Terre. 

Pixabay

Un portrait de James Irwin — Une photo de l'astronaute américain a été laissée sur la Lune lors de la mission Apollo 15.

L'astronaute James Irwin sur la Lune, le 1 août 1971. Astronaut David R. Scott, Apollo 15 commander

Des bottes spatiales — Les astronautes des missions Apollo avaient reçu comme ordre d'alléger au maximum leurs bagages pour le retour sur Terre. Les bottes spatiales de rechange étaient donc laissées sur la Lune.

Empreinte laissée sur la Lune par Buzz Aldrin en 1969. NASA

Plaques lunaires — Les plaques commémoratives, fixées sur la partie basse des modules lunaires du programme Apollo, ont été laissées sur la Lune, à l'exception de celles de la mission Apollo 13, puisque son module n'a pas atterri sur la Lune. 

Plaque d'Apollo 11 avec les signatures de Neil Armstrong, Michael Collins, Buzz Aldrin et du président des États-Unis Richard Nixon. NASA

Des plumes de faucon et des marteaux — En 1971, David Scott, commandant d'Apollo 15, a testé la théorie de Galilée en prenant dans une main un marteau en aluminium de 1,32 kg et dans l'autre, une plume de faucon de 30g. Lorsqu'il les a fait tomber au même moment, ils ont touché le sol lunaire en même temps. Comme Galilée le pensait, en l'absence d'atmosphère (c'est le cas sur la Lune), la gravité agit de façon égale sur tous les corps.

NASA

Deux balles de golf — Le 6 février 1971, l'astronaute américain Alan Shepard a sorti son fer 6 et a frappé deux balles de golf sur la surface de la Lune.

Pixabay

Javelot — En 1971, l'astronaute Edgar Mitchell prend la hampe du SWC (Solar Wind Composition experiment) se place hors du champ de la caméra et lance ce javelot improvisé dans la direction où son confrère Alan Shepard a envoyé sa première balle de golf. Le javelot est tombé à 200 mètres du point d'impact de la balle de golf d'Alan Shepard.

Pixabay

Une petite sculpture en aluminium baptisée 'Fallen' — Cette sculpture représentant un astronaute dans une combinaison spatiale mesure 8,5 cm de haut. Elle a été déposée dans le cadre de la mission Apollo 15 en 1971.

Une œuvre d'art signée Andy Warhol, de Robert Rauschenberg et de Claes Oldenburg — Celle-ci aurait été laissée sur la Lune dans le cadre de la mission Apollo 12, mais rien n'est moins sûr puisque la NASA n'a jamais confirmé les dires du sculpteur Forrest Myers, créateur de ce projet artistique lunaire.


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre

Les toilettes ne sont pas l’endroit le plus sale de votre maison

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Boudouard Philippe

    Je peux admettre que des objets soient laissés sur la lune par nécessité, afin d'alléger les bagages pour le retour sur terre. En revanche, je trouve vraiment déplorable d'emporter des objets lors d'une mission spatiale dans le seul but de les abandonner sur le sol lunaire. Surtout lorsque ces objets sont des gadgets totalement dépourvus de valeur symbolique (balles de golf, javelot, photo personnelle, etc...)

    • Cc

      Tout a fait d'accord avec vous et ne parlons pas de la poubelle.... ou comment polluer une autre planète....

  2. Raoul46

    Bah oui ça ne suffit pas de pourrir notre planète, il faut encore détruire le reste de l'univers....
    On est quand même la seule et unique race sur cette terre à s'auto-détruire.
    Ça me rend vraiment triste de voir ou va la race humaine.

  3. Désolé, mais je suis un mécréant qui ne croit pas au missions Apollo.
    Bien sûr il fallait qu'ils soient aussi légers que possible pour retourner de la lune, mais avaient-ils besoin d'emporter autant d'échantillons lunaires qui pesaient un poids respectable?
    Et le poids était aussi important en descente qu'en remontée, alors pourquoi Shepard s'est-il encombré d'un club de golf dans Apollo 14?
    D'ailleurs, concernant la fameuse trace de pas d'Armstrong ou de Buzz Aldrin (peu importe), elle est plus que douteuse quand on prend ces faits en considération:
    https://www.youtube.com/watch?v=U9PDTVxr49k&t=10s

Laisser un commentaire