La banque américaine JPMorgan investit 26 M€ dans le département le plus pauvre de France parce que c’est 'un bon pari'

La siège de JPMorgan Chase à Manhattan, à New York, aux Etats-Unis, le 13 novembre 2017. REUTERS/Amr Alfiky

JPMorgan Chase & Co, la première banque américaine en termes d'actifs, mise sur la Seine-Saint-Denis, le département le plus pauvre de France. L'établissement financier a annoncé dimanche avoir sélectionné des quartiers défavorisés situés autour de Paris pour son programme de mécénat, selon Reuters.

Au total, JPMorgan compte consacrer 30 millions de dollars, soit 26 millions d'euros, à la Seine-Saint-Denis, afin d'y favoriser le développement de compétences professionnelles et des petites entreprises. 

Cet investissement s'inscrit dans le cadre du programme "Advancing Cities" de la banque, qui représente une enveloppe de 500 millions d'euros au total, destinée à une trentaine de villes, dont certaines en dehors des Etats-Unis, pour créer "des opportunités économiques". 

Le responsable du programme Corporate Responsibility de JPMorgan, Peter Scher, a déclaré que les bénéficiaires seraient formés aux compétences nécessaires aux clients de la banque, rapporte Reuters. "C'est un bon pari pour l'économie et un bon pari pour notre entreprise", a-t-il ajouté.

Le PDG de la banque, qui emploie 255.000 personnes dans le monde dont 200 en France, devrait lui se rendre mardi à Paris.

Le mécénat prévu en Seine-Saint-Denis est comparable au programme lancé il y a quatre ans à Détroit, dans le Michigan. "Comme beaucoup de villes, la croissance de Detroit reste dépendante de la coopération pour résoudre nos plus grands défis. JPMorgan Chase est à la table avec nous depuis longtemps et leur investissement a été essentiel pour que le relèvement de la ville profite à tous", a déclaré le maire de Détroit Mike Duggan dans un communiqué. 

"Advancing Cities" représente un investissement de 150 millions de dollars à Detroit et de 40 millions de dollars à Chicago, deux villes où JPMorgan détient la plus grande part de marché des dépôts bancaires, selon Reuters.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Morgan Stanley et JPMorgan ont perdu du terrain sur le marché des fusions-acquisitions alors que moins d'entreprises ont cherché à se marier

VIDEO: Ce café à Londres est recouvert de plusieurs centaines de néons — certains viennent de films très connus