Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La Banque de France donne 3 raisons pour lesquelles le bitcoin n'est pas une monnaie

La Banque de France donne 3 raisons pour lesquelles le bitcoin n'est pas une monnaie
© REUTERS/Kim Hong-Ji
  • Il y a trois critères pour pouvoir déterminer si un actif est une monnaie, a rappelé la Banque de France.
  • Le bitcoin et les crypto-actifs dont on parle souvent ne les remplissent pas.
  • En France, seul l'euro est considéré officiellement comme une monnaie.

La Banque de France considère que le bitcoin n'est pas une monnaie.

Dans une note publiée le 5 mars 2018 appelée "l'émergence du bitcoin et autres crypto-actifs: enjeux, risques et perspectives", les analystes donnent trois caractéristiques que les "crypto-actifs" devraient réunir pour être considérés comme une monnaie, mais qu'ils n'ont pas:

  • Être une unité de compte; or très peu de prix sont exprimés en bitcoins.
  • Être un intermédiaire d'échange; or les crypto-monnaies sont si volatiles qu'il est difficile de payer avec, et il y a des frais de transactions très élevés par rapport aux monnaies classiques.
  • Être une réserve de valeur, or les crypto‑actifs émanent de "puissances de calcul informatique" et n'ont "pas de sous-jacent réel".

La Banque de France préfère ainsi parler de crypto-actifs que de crypto-monnaie.

La note rappelle également que seul l'euro est reconnu en France comme étant une monnaie "ayant cours légal". Les crypto-actifs ne sont pas reconnus officiellement, donc ils peuvent être refusés en paiement.

Dans un entretien au quotidien suisse le Temps en novembre 2017, Jean-Claude Trichet, l'ancien président de la Banque centrale européenne, affirmait déjà que le bitcoin n'était "pas une monnaie":

"Le bitcoin peut être un instrument de compte et d'échange, mais pas de conservation de valeur, il n'y a qu’à voir les variations des prix, c'est un instrument de spéculation. Pourquoi pas, mais alors ce n'est pas une monnaie. Une monnaie méritant ce nom doit être sous la garde d'une institution qui assure le contrôle de son émission et qui se sent responsable de sa crédibilité."

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :