La banque suisse UBS s'affiche en fort repli à la Bourse de Zurich, mardi 22 janvier 2019. Les investisseurs se montrent déçus par les résultats de l'établissement financier, numéro un de la gestion de fortune dans le monde, au quatrième trimestre 2018.

UBS a enregistré un bénéfice avant impôts de 862 millions de dollars, en hausse de 2%. Mais le groupe a subi une baisse de 22% de ses profits pour ses activités de gestion de fortune, ainsi qu'une chute de 84% pour sa banque d'investissement, qui pèse seulement 26 millions de dollars dans ses bénéfices.

"L'absence d'avancées dans la résolution des tensions géopolitiques, de la montée du protectionnisme et des conflits commerciaux, conjuguée à une plus forte volatilité, a pesé sur le sentiment et la confiance des investisseurs dans la seconde moitié de l'année et plus particulièrement au quatrième trimestre 2018", précise UBS dans un communiqué.

Ces évolutions géopolitiques et macroéconomiques devraient encore "affecter l'activité des clients au premier trimestre 2019", prévient la société.

Le titre UBS, qui dégringolait de 4,70% en tout début de matinée, recule encore de 3,95% à 10h07 ce mardi.

Cours de l'action UBS à 10h07, mardi 22 janvier 2019. Investing

"La baisse des actifs investis consécutive au recul des marchés au quatrième trimestre 2018 devrait peser sur les revenus récurrents de Global Wealth Management (activités de gestion de fortune, ndlr) et d'Asset Management (gestion d'actifs, ndlr)", ajoute UBS.

Les banques américaines, qui ont dévoilé la semaine dernière leurs résultats du quatrième trimestre, ont également souffert de la volatilité des marchés à la fin de l'année dernière, qui a notamment pénalisé leurs activités de trading obligataire. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La banque américaine JPMorgan fait moins bien qu'attendu au 4e trimestre

VIDEO: Ce robot cuit les steaks hachés à la perfection — il sera dans 50 restaurants américains d'ici 2019