Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, le 11 avril 2018. REUTERS/Brian Snyder/File Photo

Les banques américaines profitent de leurs bons résultats trimestriels à Wall Street, ce vendredi 12 octobre, dans un marché reparti à la hausse après deux jours de dégringolade.

Les cours de Bourse de Citi et Wells Fargo s'inscrivent en nette progression après la publication de bénéfices en amélioration pour la période de juillet à septembre 2018.

JPMorgan Chase, la première banque américaine en termes d'actifs, a toutefois plus de mal à convaincre que ses consoeurs. Après s'être affichée dans le vert, l'action a réduit ses gains pour évoluer à un prix relativement stable par rapport à la clôture de la veille.

Voici les cours des trois établissements bancaires à 17h14, heure de Paris : 

  • JPMorgan Chase: +0,22%
  • Wells Fargo: +1,40%
  • Citi: +1,97%

Cours de l'action Citigroup à 17h14, heure de Paris, vendredi 12 octobre 2018. Investing

Les banques rassurent les investisseurs en dépit du relèvement continu et progressif des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), plutôt favorable aux profits des établissement financiers, mais qui risquent également de ralentir la demande de crédit sur le territoire américain.

Profitant de l'allègement de la fiscalité aux Etats-Unis, elles affichent toutes une hausse à deux chiffres de leur bénéfice net au troisième trimestre: 

  • JPMorgan Chase: 8,38 milliards de dollars, en progression de 24,5%;
  • Citi: 4,6 milliards de dollars, en amélioration de 12%;
  • Wells Fargo: 6 milliards de dollars, contre 4,5 milliards un an auparavant, soit une hausse d'environ 33%.

Lundi, ce sera au tour de Bank of America de publier ses résultats, suivie de Goldman Sachs et Morgan Stanley mardi.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les banques américaines ont dégagé des profits record au T2 — et elles peuvent remercier Donald Trump

VIDEO: Cette gigantesque balançoire vous fait virevolter à plus de 395 mètres de hauteur au-dessus d’un canyon — c’est terrifiant