Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les banques américaines apparaissent en difficulté à la Bourse de New York après leurs résultats semestriels

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les banques américaines apparaissent en difficulté à la Bourse de New York après leurs résultats semestriels
© REUTERS/Eric Thayer/File Photo GLOBAL BUSINESS WEEK AHEAD

Les banques américaines sont à la peine à l'ouverture de la Bourse de New York, à 15h30 ce vendredi 13 juillet. JP Morgan Chase, Citigroup et Wells Fargo ont toutes les trois publié leurs résultats semestriels. Et les titres de chacun de ces établissement financiers ont rapidement évolué dans le rouge.

L'action JP Morgan a néanmoins pris 0,52% dans les premiers échanges. Il faut dire que la holding financière a fait part d'un bénéfice en hausse de 18,3% au deuxième trimestre, porté par des taux d'intérêt plus élevés, un allègement de sa fiscalité et une hausse des revenus de ses activités de trading.

Le cours de Bourse est très fluctuant depuis l'ouverture, revenant dans le vert par moment.

com

Le titre Citigroup a de son côté chuté dès les premiers échanges, abandonnant jusqu'à plus de 3% autour de 16h30. La banque a annoncé une progression de 16% de son bénéfice au deuxième trimestre, mais cette hausse est en partie due à des rachats d'actions.

com

Enfin, Wells Fargo a plongé jusqu'à plus de 3,5% autour de 16h30. Le titre s'est ensuite un peu repris, mais continue d'évoluer dans le rouge. L'établissement financier a communiqué un bénéfice en repli de 12% au deuxième trimestre, en raison notamment d'un recul de ses prêts et d'une augmentation de ses dépenses.

com
Découvrir plus d'articles sur :