Publicité

Barack Obama aurait traité Donald Trump de 'connard corrompu', selon un nouveau livre

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Barack Obama aurait traité Donald Trump de 'connard corrompu', selon un nouveau livre
Le président Barack Obama avec le président élu Donald Trump à la Maison-Blanche, le 10 novembre 2016. © JIM WATSON/AFP via Getty Images
Publicité

Après avoir quitté ses fonctions en 2017, le président Barack Obama, connu pour sa nature affable, ne s'est globalement pas exprimé contre son successeur Donald Trump. Mais à l'approche de la campagne présidentielle de 2020, les gants ont été retirés. Avec Joe Biden dans les affres d'une campagne visant à déloger un président sortant, Barack Obama a fait plusieurs apparitions très médiatisées pour son ancien vice-président, où il a critiqué Donald Trump.

Il a également émis de nombreuses critiques virulentes à l'encontre du président sortant en coulisses, selon "Battle for the Soul : Inside the Democrats' Campaigns to Defeat Donald Trump", un nouveau livre paru aux États-Unis et signé Edward-Isaac Dovere, rédacteur pour The Atlantic. The Guardian a publié mercredi des extraits de cet ouvrage, dont la sortie est prévue la semaine prochaine.

À lire aussi — La fortune des Obama s'élève à 70M$, voici comment ils gagnent et dépensent leur argent

Selon le média britannique, le livre indique que, lors de conversations avec des donateurs et des conseillers politiques, Barack Obama a qualifié Donald Trump de "corrompu", de "fou", de "porc raciste et sexiste" et de "fou furieux". Ces informations sur les commentaires de Barack Obama sur Donald Trump sont susceptibles de susciter une forte réaction de la part de l'ancien président américain.

'Je ne pensais pas que nous aurions un porc raciste et sexiste', aurait déclaré Barack Obama

Donald Trump entretient depuis longtemps une relation antagoniste avec Barack Obama. Il a notamment promu la théorie du complot sur son lieu de naissance, qui visait à remettre en question la citoyenneté du premier président noir, et multiplié les efforts pour démanteler l'Affordable Care Act (plus connue en France sous le nom d'Obamacare, ndlt), la grande réforme de l’assurance maladie lancée par Barack Obama.

S'il était entendu que les deux anciens présidents américains ne joueront probablement jamais au golf ensemble, les détails du mépris de Barack Obama envers Donald Trump n'avaient jamais été aussi largement rapportés.

Selon The Guardian, Edward-Isaac Dovere a rapporté que Barack Obama souhaitait davantage que Donald Trump devienne président que le sénateur républicain du Texas Ted Cruz, principalement parce qu'il pensait que Donald Trump n'était pas aussi intelligent que Ted Cruz, diplômé de Princeton et de Harvard. Au fil de la présidence de Donald Trump, Barack Obama est devenu moins charitable envers son successeur.

Selon The Guardian, l'auteur a rapporté que Barack Obama avait dit aux "grands donateurs cherchant à obtenir une réaction de sa part en échange des gros chèques qu'ils signaient à sa fondation" que Donald Trump était "fou".

"Plus souvent : 'Je ne pensais pas que ce serait aussi grave'. Parfois : 'Je ne pensais pas que nous aurions un porc raciste et sexiste'", écrit Edward-Isaac Dovere, d'après The Guardian. Selon le média britannique, Edward-Isaac Dovere décrit Barack Obama comme étant très mécontent des informations selon lesquelles Donald Trump aurait discuté avec des dirigeants étrangers, dont le président russe Vladimir Poutine, sans que des assistants ne participent aux appels.

"Ce connard corrompu", aurait déclaré Barack Obama.

Version originale : John L. Dorman/Insider

À lire aussi — L'ancien photographe de Barack Obama raconte son expérience à la Maison Blanche

Découvrir plus d'articles sur :