Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Barry, le fournisseur d'électricité danois qui fait varier les prix chaque heure, arrive en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Barry, le fournisseur d'électricité danois qui fait varier les prix chaque heure, arrive en France
Le fournisseur d'électricité danois Barry arrive en France et va proposer sont offre à prix coûtant. © Unsplash/Matthew Henry

Et si vous pouviez bientôt baisser le tarif de votre facture d'électricité ? En 2022, une directive de l'Union européenne va imposer à tous les fournisseurs d'électricité du Vieux continent de proposer une offre "à prix variable", pour laquelle les tarifs seraient indexés sur le prix du marché de gros. Sur cette bourse, l''électricité s'échange au niveau européen en temps réel, comme on ne peut pas la stocker. Le prix est donc fixé 24 heures à l'avance en fonction de la consommation, la demande, et de la production, l'offre. À cela s'ajoutent bien sûr d'autres indicateurs pour fixer le tarif de l'électricité, comme la saison ou encore les conditions climatiques.

Anticipant cette nouvelle réglementation, le fournisseur danois Barry, l'un des principaux producteurs du nord de l'Europe, arrive en France cette semaine en proposant une offre innovante, comme le dévoile Le Parisien. Le prix du kilowattheure, l'unité de volume d'électricité, qu'il va proposer sera indexé sur le prix du marché. "Nous ne tirons aucun bénéfice sur le kilowhattheure", confirme Christophe Lephilibert, responsable du développement de Barry, au quotidien francilien. Le fournisseur danois ne se rémunérerait donc que sur le prix de l'abonnement mensuel, qui commencerait à 11,04 euros par mois. De quoi donc, normalement, payer moins cher son énergie. Si l'on veut bénéficier de cette offre, il faut néanmoins que le foyer soit équipé d'un compteur Linky.

À lire aussi — Compteurs Linky : la Cnil accuse Engie et EDF d'en savoir parfois trop sur votre vie privée

Grâce à une application, chaque client pourra suivre l'évolution du prix de son électricité heure par heure, et par exemple choisir quand lancer son lave-linge ou son lave-vaisselle. Toujours sur l'application Barry, on pourra également suivre l'origine de son électricité, c'est-à-dire si elle est renouvelable ou pas, et décider de baisser son empreinte carbone en adaptant sa consommation.

Augmentation de 60% du Tarif bleu d'EDF ces dix dernières années

En France, le marché est encore dominé, pour environ 80% des ménages, par le Tarif bleu d'EDF, fixé par les pouvoirs publics et appelé aussi TRV (Tarif Régulé de Vente). Ce dernier aurait augmenté de 60% sur les dix dernières années, toujours selon Le Parisien. Les 20% de foyers restants ont souscrit à des offres de marché, fixées la plupart du temps librement, par des fournisseurs "alternatifs" comme Engie ou Total Direct Énergie.

Mais la totalité de ces offres s'appuient sur des tarifs fixes, incluant taxes, coûts de fonctionnement et marges, là où le fournisseur danois Barry propose une offre à prix coûtant. Ce type d'abonnement où le prix varie est un énorme succès dans les pays nordiques : en Norvège, 99% des nouveaux contrats passés seraient sous ce format, 60% en Suède et 40% en Finlande et au Danemark. Reste donc à voir si le succès sera au rendez-vous en France.

À lire aussi — Services Publics + : l'État lance une plateforme pour améliorer les démarches administratives

Découvrir plus d'articles sur :