Bayer plonge en bourse après la condamnation de sa filiale Monsanto

Le plaignant DeWayne Johnson pendant le procès Monsanto à San Francisco, 9 juillet 2018. Reuters/Josh Edelson/Pool

Le cours de Bayer dégringole ce lundi 13 août 2018 à la bourse allemande après la condamnation de sa filiale Monsanto dans l'affaire du pesticide appelé "glyphosate"

Aux Etats-Unis, Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer, a été condamné vendredi 10 août 2018 à verser 289 millions de dollars, soit 253 millions d'euros, à un jardinier, estimant que son désherbant Roundup, qui contient du glyphosate, était à l'origine du cancer que ce dernier a développé.

L'action Bayer a perdu jusqu'à 14%, à 80,37%, un niveau auquel elle n'était pas tombée depuis 2013, a précisé Reuters, ajoutant que l'entreprise a ainsi perdu plus de 12 milliards d'euros de capitalisation boursière.

Ce matin, le titre a plongé de plus de 11% à la bourse allemande. Vers 10h15, heure française, le titre était en baisse de 11,13%, à 82,97 euros, son plus bas de près de deux ans, indiquait Reuters. 

Il s'agissait par ailleurs du plus fort recul de l'indice européen Stoxx 600.

Cours de l'action Bayer à 10h15, heure française, à la Bourse allemande, lundi 13 août 2018. Investing.com

Dans un communiqué, Monsanto a déclaré qu'elle allait faire appel de la décision. 

Près de 5000 procédures similaires concernant le glyphosate sont actuellement à l'examen aux Etats-Unis. Cette substance est utilisée par les agriculteurs depuis plus de 40 ans et représente 25% du marché mondial des herbicides.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces pays et territoires seront les plus riches du monde en 2020

VIDEO: Ces deux Boeing volent côte à côte comme des avions de combat