Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Benoît Hamon et Manuel Valls se qualifient pour le 2e tour de la primaire de la gauche

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Benoît Hamon et Manuel Valls se qualifient pour le 2e tour de la primaire de la gauche
© REUTERS/Jacky Naegelen

Les socialistes Benoît Hamon et Manuel Valls sont qualifiés pour le second tour de la primaire organisée par le Parti socialiste pour l'élection présidentielle.

Selon des résultats partiels sur 934.485 votants, soit environ la moitié des électeurs qui se sont déplacés, Benoît Hamon recueilli 36% des voix et Manuel Valls a obtenu 31%, a annoncé la Haute autorité chargée de l'organisation du scrutin.

Avec 17,7% des voix, Arnaud Montebourg qui était parmi les trois favoris est éliminé dès le premier tour. Un peu avant 21 heures, il s'est rangé derrière Benoît Hamon.

"Les électeurs de la primaire ont choisi de me placer en troisième position. Ils ont soutenu par leur vote une stratégie de relance économique et écologique", a indiqué Arnaud Montebourg soulignant que le résultat du scrutin est aussi une sanction de la politique du quinquennat qui s'achève.

Sont également recalés le socialiste Vincent Peillon (6,8%), l'écologiste François de Rugy (3,8%) , la radicale de gauche Sylvia Pinel (2%), et Jean-Luc Bennahmias du Front démocrate (1%).

Vincent Peillon a appelé à une plus forte participation au deuxième tour de la primaire, "pour permettre au candidat socialiste d'être le plus fort possible" face à la droite et l'extrême droite. Mais il n'a pas appelé choisi de soutenir l'un ou l'autre candidat.

Selon le Parti socialiste, le nombre de votants serait proche de deux millions, inférieur à la primaire de 2011 où 2,7 millions de personnes s'étaient déplacées.

Sylvia Pinel a apporté son soutien à Manuel Valls.

Un débat télévisé entre les deux finalistes sera organisé mercredi avant le second tour dimanche prochain.

Découvrir plus d'articles sur :