Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Bercy offre un chèque de 500€ aux TPE pour les aider à numériser leur activité

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Bercy offre un chèque de 500€ aux TPE pour les aider à numériser leur activité
Bercy a annoncé rembourser les dépenses des très petites entreprises liées à leur numérisation à hauteur de 500 euros. © Kévin Comte

Bercy offre un chèque aux très petites entreprises pour renforcer leur présence sur Internet. Les TPE fermées administrativement durant le deuxième confinement ainsi que les hôtels pourront se faire rembourser leurs dépenses liées à la numérisation à hauteur de 500 euros, a annoncé jeudi 28 janvier le ministère de l'Économie. Ces entreprises de moins de 11 salariés pourront se faire rembourser des opérations de vente ou de promotion en ligne, la création d'un site marchand, d'une solution de paiement ou l'hébergement sur une place de marché, précise le ministère surcheque.francenum.gouv.fr, l'adresse qui permet de saisir la demande.

L'acquisition de logiciels de caisse, de gestion ou de relations clients est également éligible au remboursement. "Environ 110 000 entreprises pourront ainsi être accompagnées dans les prochaines semaines", selon le communiqué de Bercy, qui précise que, pour être éligible au dispositif, des dépenses d'au moins 450 euros devront avoir été engagées entre le 30 octobre 2020 et le 31 mars 2021. Le ministère rappelle vouloir engager 120 millions d'euros en 2021 dans le cadre du plan de relance en faveur de la numérisation d'un million de PME et TPE.

À lire aussi — Les 10 entreprises du CAC 40 aux directions les plus féminisées

L'épidémie de Covid-19 et les confinements ont accéléré le besoin de passer le cap du numérique pour les entreprises, notamment pour les plus petites qui subissent plus durement les conséquences de la crise. Et il n'y a pas que Bercy qui l'a compris.

Les géants du web poussent eux aussi les TPE et PME à se numériser. Lors du second confinement, les sites de e-commerce Cdiscount et Rakuten avaient par exemple chacun mis en place un dispositif permettant aux petits commerçants de vendre gratuitement leurs produits sur leur marketplace.

En novembre dernier, Facebook France a également lancé une campagne de soutien aux petits commerçants avec le hashtag #JeLikeMonCommerçant et annoncé le lancement de formations gratuites pour aider les petites entreprises à mettre en place des solutions digitales. Amazon lui a emboîté le pas en décembre, en proposant à son tour d'accompagner les petites structures avec "l'Accélérateur du Numérique", son service de formation créé en partenariat avec Bpifrance.

Derrière ces intentions, il ne faut cependant pas oublier que la vente en ligne des petits commerçants profite financièrement aux géants du Web.

À lire aussi — 11 entreprises qui ont décollé en Bourse en 2020 malgré la crise

Découvrir plus d'articles sur :