Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une région est en train de s'imposer comme le 2e pôle d'investissement des fonds français derrière l'Ile-de-France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Une région est en train de s'imposer comme le 2e pôle d'investissement des fonds français derrière l'Ile-de-France
© Facebppk/Navya

Près de 9 milliards d'euros ont été investis par les fonds installés en France dans 1600 entreprises françaises l'an dernier, selon l'Association française des investisseurs pour la croissance (Afic).

L'Ile-de-France concentre la majorité des investissements. 690 entreprises de la région ont levé 4,818 milliards d'euros, soit la moitié des montants investis par les investisseurs français. La moyenne par entreprise francilienne est de 6,8 millions d'euros.

La deuxième région en termes de montants et de nombre d'entreprises soutenues est la région Auvergne-Rhône-Alpes dont les sociétés ont réussi à dépasser le milliard d'euros levés (1,113 milliard d'euros). La moyenne en Auvergne-Rhône-Alpes par entreprise se monte à 6,6 millions d'euros.

Basée à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, Navya a par exemple levé 30 millions d’euros en 2016 pour ses navettes électriques 100% autonomes.

La région avait déjà été mise à l'honneur en fin d'année par le cabinet Deloitte. En dehors de Paris, Lyon est en effet la première métropole régionale à se distinguer par sa concentration d'entreprises tech en forte croissance.

Afic

Troisième en valeur des investissements dans le classement Afic, la Bretagne se distingue par un ratio moyen par projet le plus intéressant: 51 entreprises ont été soutenues pour 601 millions d'euros, soit un montant moyen de 11,8 millions d'euros.

Au global, si les entreprises du secteur de l’informatique et du numérique sont premières en nombre, celles de l’industrie ont reçu la part principale des montants investis, toutes régions confondues.

Ce sont les fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) et à risques (FCPR) qui font figurent de véhicules privilégiés pour investir dans les entreprises françaises, selon le rapport.

Découvrir plus d'articles sur :