Bill Gates a récemment averti que l'édition génomique pourrait aggraver les inégalités. Jack Taylor / Getty Images

  • Bill Gates a récemment décrit une technique scientifique de pointe appelée "édition génomique" comme "le débat public le plus important dont nous n'avons pas assez parlé."
  • L'édition génomique a été utilisée aux États-Unis comme traitement ponctuel pour certaines maladies, mais un chercheur chinois a récemment déclaré qu'il avait aidé à créer les premiers bébés génétiquement modifiés.
  • Beaucoup plus de gens devraient prêter attention à l'édition génomique et à ce qu'elle pourrait causer, a déclaré Bill Gates.

L'édition génomique est l'une des nouvelles approches les plus prometteuses pour traiter les maladies humaines.

Cela soulève également "d'énormes" questions éthiques, a récemment averti Bill Gates, et "pourrait aggraver les inégalités, en particulier si cela ne s'adresse qu'aux plus riches".

"Je suis surpris que ces questions n'aient pas généré plus d'attention du grand public", a-t-il déclaré dans un article de blog en décembre, ajoutant que "cela pourrait être le débat public le plus important dont nous n'avons pas assez parlé".

L'édition génomique permet aux scientifiques d'apporter des modifications importantes et précises à l'ADN d'une personne, généralement pour réparer un gène défectueux.

Les préoccupations éthiques quant à l'utilisation de cette approche existent depuis longtemps, mais un chercheur chinois a récemment déclaré qu'il avait créé les premiers bébés génétiquement modifiés.

Aux États-Unis, l'édition génomique a déjà été utilisée chez l'homme comme traitement ponctuel de maladies. Mais contrairement à ces applications, les travaux du scientifique chinois permettraient de transmettre des changements génétiques à d'autres générations. Cela a rapidement suscité des réactions négatives, puisque de nombreux chercheurs ont qualifié le projet de "préoccupant" et "contraire à l'éthique".

L'avertissement de Bill Gates, publié dans le cadre du bilan de l'année 2018 du philanthrope milliardaire, semble avoir été motivé par ces dernières nouvelles.

"Je suis d'accord avec ceux qui disent que ce scientifique est allé trop loin", a déclaré Bill Gates. "Mais son travail peut apporter quelque chose de positif s'il amène davantage de gens à apprendre et à parler de l'édition génomique".

Bill Gates a suggéré aux personnes intéressées de consulter The Gene, un ouvrage de près de 600 pages du célèbre médecin spécialiste du cancer, Siddhartha Mukherjee, qui y détaille l'histoire de la génétique (Bill Gates avait notamment élu The Gene comme l'un de ses livres préférés de 2016).

"Cette histoire est à suivre, car de grandes percées — certaines bonnes, d'autres inquiétantes— sont à venir", a déclaré Bill Gates.

Version originale: Emma Court/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Bill Gates dit que le gouvernement américain a un role important à jouer dans la tech

VIDEO: Ce bateau russe est en fait une centrale nucléaire flottante et cela inquiète les défenseurs de l'environnement