Blue Origin de Jeff Bezos réussit le décollage et l'atterrissage de sa fusée lors d'un vol d'essai impeccable

Blue Origin

  • Blue Origin a lancé avec succès le huitième vol d'essai de sa fusée New Shephard dimanche.
  • Le décollage et l'atterrissage se sont déroulés selon les règles de l'art.
  • Le fondateur, Jeff Bezos, a déclaré cette semaine que Blue Origin est "le travail le plus important [qu'il] fait".

Blue Origin, la société spatiale privée de Jeff Bezos, a lancé sa fusée New Shephard dans le cadre d'un huitième vol d'essai dimanche, depuis le Texas, aux Etats-Unis.

New Shephard a atteint l'espace, atteignant une vitesse de croisière de 3540 km/h à un moment, puis est redescendue pour un impeccable atterrissage autonome sur la rampe de lancement.

Un bang supersonique a secoué la zone pendant que le booster revenait sur Terre.

Blue Origin

C'était la deuxième fois qu'ils réutilisaient la fusée, a dit le commentateur du livestream de l'entreprise.

Depuis des années, les scientifiques et ingénieurs de l'entreprise travaillent discrètement sur New Shephard dans le désert du Texas occidental.

Après quelques retards dus aux orages et d'ultimes vérifications de sécurité, la fusée réutilisable a décollé juste après 13h, heure de la cote Est américaine (19h heure de France métropolitaine).

"Mannequin Skywalker" était aussi à bord:

La capsule avec le mannequin à l'intérieur a glissé doucement vers la Terre avec des parachutes, quelques minutes après le retour du booster.

'Ouvrir l'espace à tous'

Axel Springer SE

Si New Shephard est la réponse de Bezos et de Blue Origin à Elon Musk et à la fusée Falcon 9 de SpaceX, la fusée New Glenn en cours de développement sera leur réponse à Falcon Heavy, la plus grande fusée utilisée aujourd'hui. Le premier vol d'essai du Falcon Heavy de SpaceX a eu lieu en février.

"La réutilisation nous permet de faire voler le système encore et encore", écrit Blue Origin sur son site Web. "Avec chaque vol, nous améliorerons l'accessibilité financière de l'exploration et de la recherche spatiales, ouvrant l'espace à tous."

Musk a une raison similaire pour rendre les fusées SpaceX réutilisables — cela coûte très cher d'envoyer des objets dans l'espace. Lui et Bezos soutiennent que s'ils peuvent réutiliser les fusées, cela peut réduire considérablement ce coût et faciliter les voyages vers et l'exploration de l'espace.

Cette semaine, Bezos a déclaré à Mathias Döpfner, le DG de la maison-mère de Business Insider, Axel Springer, que Blue Origin est "le travail le plus important que je fais". Il a également indiqué qu'ils prévoient de mettre des humains dans les fusées pour des vols d'essai d'ici la fin de cette année ou début 2019.

"Prenez le scénario, où vous vous déplacez dans le système solaire", a dit M. Bezos. "Le système solaire peut facilement supporter 1000 milliard d'humains. Et si nous avions 1000 milliard d'humains, nous aurions mille Einsteins et mille Mozart et des ressources illimitées (à toutes fins pratiques) et l'énergie solaire illimitée à toutes fins pratiques. C'est le monde dans lequel je veux que vivent les arrière-arrière-petits-enfants de mes arrière-petits-enfants".

Version originale: Rebecca Harrington/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Jeff Bezos vient d'envoyer un mannequin appelé 'Mannequin Skywalker' dans l'espace et il est revenu sur Terre indemne

VIDEO: La carte du monde la plus connue est très trompeuse