Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une filiale de Bolloré qui regroupe les activités de stockage d'électricité s'envole en Bourse après une offre d'achat

Une filiale de Bolloré qui regroupe les activités de stockage d'électricité s'envole en Bourse après une offre d'achat
© com

L'action Blue Solutions s'envole vendredi à la Bourse de Paris et s'adjuge près de 74% pour s'aligner sur le prix de l'offre d'achat sur les titres des actionnaires minoritaires lancée par la maison-mère Bolloré .

Il s'agit de la plus importante progression du titre depuis sa cotation en 2013.

com

Blue Solutions, qui regroupe les activités de stockage d'électricité de Bolloré, avait été introduite en Bourse à la fin 2013 à 14,50 euros par action.

Le groupe diversifié breton a annoncé qu'il allait proposer aux actionnaires minoritaires de sa filiale de racheter leurs titres au prix de 17,00 euros par action.

A 12h, l'action Blue Solutions prenait 73,71% à 16,85 euros dans des volumes représentant près de 63 fois leur moyenne journalière sur les trois derniers mois.

"Tout en restant confiant dans les perspectives de la technologie LMP (lithium métal polymère, ndlr) mais souhaitant garder un rythme de développement raisonnable et continuer d'investir à long terme, (le groupe) offrira aux actionnaires qui souhaiteraient se retirer une première possibilité de vendre leurs actions", a indiqué Bolloré dans un communiqué.

"Les actionnaires qui décideraient de ne pas apporter à cette offre pour continuer d'accompagner Blue Solutions se verront offrir une seconde fenêtre de sortie après la publication des comptes de l'exercice 2019", a ajouté le groupe.

La filiale de Bolloré a enregistré en 2016 une baisse de 10% de son chiffre d'affaires, pénalisé par le recul des ventes dans le domaine du stockage d'énergie stationnaire, ce qui a entraîné un repli de 15% de son excédent brut d'exploitation (Ebitda).

Bolloré a fait état jeudi soir d'une baisse de 7% de son chiffre d'affaires l'an dernier et d'un repli de 11% de son résultat opérationnel, affecté par une conjoncture internationale déprimée dans le secteur des transports et de la logistique, notamment en Afrique.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :