Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Boeing annonce le départ de son DG Dennis Muilenburg suite à la crise du 737 Max

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Boeing annonce le départ de son DG Dennis Muilenburg suite à la crise du 737 Max
© Jim Young-Pool/Getty Images

Le DG de Boeing, Dennis Muilenburg, a été licencié avec effet immédiat, a annoncé, lundi, le conseil d'administration de la compagnie, alors que le constructeur continue à lutter contre les retombées de la crise du 737 Max, qui a cloué son avion le plus vendu au sol. Il sera remplacé par David L. Calhoun, l'actuel président du conseil d'administration de Boeing, le 13 janvier prochain, a déclaré la société dans un communiqué. Le géant de l'aviation a été confronté cette année à une énorme crise, causée par deux crashs impliquant son avion 737 Max, en octobre 2018 et mars 2019, faisant 346 morts.

"Le conseil d'administration a décidé qu'un changement de direction était nécessaire pour restaurer la confiance dans l'avenir de la société, alors qu'elle travaille à réparer les relations avec les régulateurs, les clients et toutes les autres parties prenantes", indique le communiqué de presse. Les actions de Boeing ont augmenté de plus de 3 % suite à l'annonce. Le communiqué ne mentionne pas explicitement la crise du 737 Max, si ce n'est avec la déclaration de Dave L. Calhoun, qui assure croire en "l'avenir de Boeing et du 737 Max". Il n'y a toujours pas de date de retour fixée pour l'avion, dont la production a été arrêtée. Les compagnies aériennes continuent de repousser leurs dates de remise en service estimées, jusqu'en juin pour United Airlines.

"Sous la nouvelle direction de la société, Boeing renouvelle son engagement de transparence totale, et assurera une communication efficace et proactive avec la FAA (régulateur américain de l'aviation commerciale), les autres régulateurs mondiaux et ses clients", affirme le constructeur américain. "Dave [L. Calhoun] a une grande expérience de l'industrie, et a fait preuve d'un leadership solide. Il reconnaît les défis auxquels nous devons faire face", ajoute Boeing.

Dans la semaine précédant le départ de Dennis Muilenburg, Boeing a accueilli de grandes nouvelles pour deux de ses principaux produits : sa capsule spatiale Starliner CST-100 a fait une sortie de route spectaculaire lors de son premier vol, et a dû revenir sur Terre sans avoir pu s'amarrer à la Station spatiale internationale. En outre, le ravitailleur aérien KC-46A, pour les opérations de fret et de passagers, a été remis en service par l'US Air Force après une interdiction de trois mois.

"Je suis honoré de diriger cette grande compagnie, et les 150 000 employés dévoués qui travaillent dur pour créer l'avenir de l'aviation", a déclaré Dave L. Calhoun dans le communiqué.

Version originale : Will Martin/ Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :