Boeing va investir 20M$ dans Virgin Galactic pour concevoir un véhicule capable de se déplacer à une vitesse cinq fois supérieure à celle du son

Le vaisseau VSS Unity capable d'envoyer des passagers aux frontières de l'espace. Facebook/Virgin Galactic

Le géant de l'aéronautique américain Boeing va investir 20 millions de dollars — via son fonds d'investissement Boeing HorizonX Ventures — dans Virgin Galactic afin de développer les vols commerciaux. Les deux sociétés ont pour but d'"élargir l'accès à l'espace commercial et transformer les technologies de transport", peut-on lire dans le communiqué de Virgin Galactic. La société spatiale de Richard Branson prévoit d'envoyer ses premiers touristes dans l'espace d'ici l'été 2020, selon les dernières déclarations du milliardaire britannique.

"L'investissement stratégique de Boeing va faciliter nos efforts de commercialisation de l'espace et élargir l'accès à de nouveaux modes de transport sûrs, efficaces et respectueux de l'environnement. Notre travail avec Virgin Galactic, et d'autres, contribuera à l'avènement des voyages spatiaux et de la mobilité à grande vitesse", a déclaré Brian Schettler, directeur général principal de Boeing HorizonX Ventures. 

Boeing ne s'est jamais vraiment intéressé aux vols suborbitaux — c'est ce que Virgin Galactic proposera en 2020 avec son véhicule SpaceShipTwo, qui offrira quelques minutes d'apesanteur à six passagers à la fois, qui verront les courbes de la Terre par de grands hublots, pour un vol d'une durée totale de 90 minutes, aux frontières de l'espace (proche des 100 km d'altitude).

Un véhicule capable de se déplacer à une vitesse cinq fois supérieure à celle du son

L'intérêt de cet investissement dans Virgin Galactic réside dans les technologies de transport de passagers à grande vitesse, puisque Virgin Group avait annoncé qu'il achèterait des jets supersoniques en cours de développement par Boom Supersonic, avec The Spaceship Company, filiale de Virgin Galactic. Sachant que l'une des ambitions de Richard Branson a toujours été de concevoir un jet supersonique capable de faire le tour de la Terre en deux heures voire moins. Le fonds d'investissement Boeing HorizonX Ventures avait déjà investi en février dernier dans la startup Aerion, qui développe un avion d'affaires supersonique.

D'après le Washington Post, les deux entreprises ambitionnent de mettre au point un véhicule capable de se déplacer à une vitesse cinq fois supérieure à celle du son à travers le globe. George Whitesides, DG de Virgin Galactic, avait précédemment déclaré que l'objectif était de tirer parti de l'expertise de Boeing dans le domaine de l'aviation alors que Virgin Galactic travaille sur de nouveaux systèmes et matériaux de propulsion pour concevoir un système de transport de nouvelle génération qui serait économiquement viable. Depuis le Concorde, dont les vols ont été arrêtés en 2003, aucune entreprise n'a réussi à trouver un modèle économiquement viable pour proposer des avions commerciaux supersoniques. 

A lire aussi  — Richard Branson veut introduire Virgin Galactic en Bourse avant la fin de l'année

Virgin Galactic a annoncé en juillet dernier son intention de s'introduire en Bourse dans le cadre d'un accord avec une société d'acquisition à vocation spécifique (SAVS), créée par les sociétés de capital-risque Social Capital et Hedosophia. Après cette IPO, Boeing devrait recevoir des parts dr ce nouvel ensemble. D'autres détails concernant l'investissement de Boeing dans Virgin Galactic devraient être révélés plus tard, d'après le communiqué de presse.

Jusqu'à présent, Virgin Galactic a été financée par la fortune de Richard Branson lui-même, estimée à 4,73 milliards de dollars, d'après l'index de Bloomberg. Le milliardaire a dépensé entre 1 milliard et 1,3 milliards de dollars. avec ses trois entreprises spatiales, Virgin Galactic, The Spaceship Company et Virgin Orbit.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Richard Branson et son entreprise Virgin Galactic prévoient d'envoyer toutes les 32 heures des gens dans l'espace

VIDEO: On vous explique pourquoi l'atterrissage sur Mars est assez dangereux et compliqué