Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Bolt lève 100 M€ de fonds pour profiter des opportunités issues du confinement

Bolt lève 100 M€ de fonds pour profiter des opportunités issues du confinement
L'entreprise revendique être la première plateforme européenne de mobilité. Sans pour autant donner de chiffres précis pour l'affirmer. © Taavi Rannamets (Taxify)/ Bolt

Le Covid-19 rôde encore dans les villes, et beaucoup de citadins rechignent à emprunter les transports en commun et à se rendre au supermarché, préférant la livraison. C'est l'occasion pour les entreprises de livraison de repas et de moyens de transports alternatifs de se développer, à l'image d'Uber qui a décidé de fortement soutenir la croissance d'Uber Eats. L'un de ses rivaux en Europe, Bolt, qui propose notamment des courses en VTC ou la location de trottinettes électriques en libre-service, semble également avoir profité du confinement après avoir lancé son service de livraison de repas Bolt Food dans 12 pays.

Mais Bolt ne veut pas en rester là. Soutenue par Daimler, Didi Chuxing ou Korelya Capital, l'entreprise estonienne vient d'annoncer une levée de fonds de 100 millions d'euros auprès du gestionnaire de fonds britannique Naya Capital Management, afin de poursuivre son développement en Europe et en Afrique. Cet argent frais va permettre à l'opérateur estonien de "continuer à développer ses différents services, allant des VTC à la micromobilité, en passant par la livraison de repas, en Europe et en Afrique", précise-t-il dans un communiqué. "Avec cette somme, le montant total des fonds levés par Bolt s’élève à plus de 300 millions d'euros", précise Bolt qui propose ses services de VTC dans plus de 150 villes en Europe et en Afrique.

"Si la crise a temporairement changé notre façon de nous déplacer, les tendances à long terme qui favorisent la mobilité à la demande, telles que la diminution du nombre de voitures personnelles et le passage à des moyens de transport plus écologiques, continuent de s'accentuer", a commenté Markus Villig, DG et cofondateur de Bolt, cité dans le communiqué. Bolt annonce plus de 30 millions d'utilisateurs dans plus de 35 pays dans le monde.

A lire aussi — Bernard Arnault s'empare d'un quart du capital de Lagardère

Découvrir plus d'articles sur :