Un problème technique a paralysé la Bourse de Paris pendant plus d'une heure

Anthony Attia, le patron d'Euronext. Euronext

Envie d'acheter une action Renault ou Crédit Agricole? C'était impossible à la Bourse de Paris, à 9h, lundi 29 octobre. La place de marché était affectée par un "problème technique", précise Euronext, son opérateur joint par téléphone.

Si les actions (le marché "equities") n'étaient pas négociables, ni les certificats et les produits dérivés connexes, le marché des futures (contrats à terme) fonctionnait normalement, précise la société sur son site internet. Les investisseurs pouvaient donc sans difficulté passer des ordres sur ce segment.

L'ouverture du marché actions a été différée. Elle est finalement intervenue à 10h20, avec une pré-ouverture à 10h. Mais dès 10h29 et 54 secondes, les cotations ont de nouveau été suspendues. Les négociations pourront reprendre à 12h10, précise Euronext, et à 12h20 pour les produits dérivés connexes.

"Les problèmes techniques n'ont pas été complètement réglés", indiquait la société à 11h26. La cotation des fonds indiciels ETF restait suspendue. Celle des produits dérivés avait également été interrompue, après une bref reprise, sauf pour les instruments financiers liés au CAC 40 qui pouvaient toujours être négociés.

Capture d'écran du site d'Euronext, à 10h, lundi 29 octobre 2018. Euronext

Euronext étant l'opérateur de plusieurs places boursières en Europe, les Bourses d'Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne ont subi les mêmes soucis que la place de Paris ce matin.

La plateforme française n'a pour le moment pas fourni plus de détails sur les raisons de ces pannes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des règles de calcul transparentes et un comité scientifique discret: le patron de la Bourse de Paris nous a expliqué comment Hermès a pris la place de LafargeHolcim au CAC 40

VIDEO: Ce verre de vin se visse directement sur la bouteille — plus la peine de se servir à la main