Les Bourses européennes évoluent dans le rouge après le G20 et les dernières menaces de Trump

Le président des États-Unis, Donald Trump, à la Maison-Blanche à Washington, le 29 juin 2018. REUTERS/Jonathan Ernst

Les Bourses européennes sont à la peine ce lundi 23 juillet 2018, après la clôture du G20 Finances, qui a réuni ce weekend les ministres des Finances et les banquiers centraux des grandes puissances économiques de la planète à Buenos Aires.

Le Groupe des Vingt a estimé que l'aggravation des tensions géopolitiques et commerciales représentait un risque grandissant pour la croissance mondiale et a appelé à plus de dialogue.

Les indices des principales places boursières européennes évoluaient dans le rouge à l'ouverture ce matin. Voici dans quelle mesure ils reculaient, à 10h, heure française:

  • CAC 40 (Paris): - 0,50%
  • Dax (Francfort): - 0,17%
  • FTSE 100 (Londres): - 0,69%
  • FTSE Mib (Milan): - 0,55%
  • Ibex 35 (Madrid): -0,36%

Cours de l'indice CAC 40 à 10h, lundi 23 juillet 2018. Investing.com

"L'économie mondiale est confrontée à des risques croissants, en particulier à court terme, en raison des tensions commerciales croissantes, des pressions financières dans les économies émergentes vulnérables et du retour du risque souverain dans certaines parties de la zone euro", a commenté dans un communiqué la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, à l'issue du G20.

"J'ai demandé une fois de plus que les conflits commerciaux soient résolus par la coopération internationale sans avoir recours à des mesures exceptionnelles", a-t-elle également précisé. 

Les regards se tournent logiquement vers les Etats-Unis et son président Donald Trump. Le chef d'Etat de la première puissance économique mondiale a menacé de taxer jusqu'à 500 milliards de dollars d'importations chinoises, en fin de semaine dernière.

Il a en outre accusé vendredi l'Union européenne et la Chine de déprécier délibérément leurs monnaies, faisant craindre une guerre des changes qui s'ajouterait au conflit commercial entre les Etats-Unis et leurs principaux partenaires. Les Bourses européennes s'affichaient déjà en baisse vendredi après ces nouvelles déclarations de Donald Trump. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les équipementiers automobiles plongent en Bourse après la publication des résultats de Faurecia et Plastic Omnium

VIDEO: Cette petite astuce peut rendre les hommes plus séduisants auprès des femmes — c'est scientifiquement prouvé