Brexit : avec son nouveau calendrier, Theresa May veut éviter que les députés britanniques siègent au Parlement européen

Theresa May, le 13 mai 2019. Victoria Jones/Pool via REUTERS

Le porte-parole de Downing Street a confirmé mardi soir que la Première ministre britannique Theresa May soumettra l'accord de Brexit au vote du parlement dans la semaine du lundi 3 juin. "Ce soir, la Première ministre a rencontré le chef de l'opposition (Jeremy Corbyn) à la Chambre des Communes pour bien afficher notre détermination à conclure les discussions et à honorer le résultat du référendum qui est de quitter l'UE", a-t-il affirmé. Les discussions avec le Labour doivent se poursuivre mercredi à un niveau officiel.

En adoptant ce timing, Theresa May espère que les eurodéputés britanniques nouvellement élus n'auront pas à siéger au Parlement européen. Le Royaume-Uni ne pourra pas, en effet, éviter de participer aux élections européennes qui doivent se tenir le 23 mai dans le pays. En revanche, il peut tenter de sortir effectivement de l'Union européenne avant la première session plénière du Parlement, prévue pour le 2 juillet. Le gouvernement britannique a néanmoins admis que les députés devront siéger si un accord n'était pas adopté avec le 30 juin.

Lire aussi — Brexit : les 10 pays qui seront les plus affectés par une sortie sans accord

Theresa May s'est tournée vers le Labour à la suite du troisième rejet par les députés de son accord de Brexit, et elle espère de cette façon sortir de l'impasse sur ce dossier au parlement britannique. Des discussions se tiennent entre le gouvernement et l'opposition de centre gauche depuis lors. Durant son entrevue avec Theresa May, Jeremy Corbyn a cependant exprimé son inquiétude quant à la capacité de la Première ministre de parvenir à un accord de compromis, a déclaré un porte-parole du Labour.

Le chef de file de l'opposition travailliste "a en particulier soulevé des doutes sur la crédibilité des engagements du gouvernement suite aux communiqués de députés conservateurs et de membres du gouvernement visant à remplacer la Première ministre", a ajouté le porte-parole.

Initialement prévu le 29 mars au soir, le Brexit a été reporté à deux reprises. Sa date est à présent fixée au 31 octobre.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Brexit coûte 700 M€ par semaine à l'économie britannique selon Goldman Sachs

VIDEO: LeBron James explique comment être un bon leader