Bruxelles soupçonne 8 banques de s'être entendues sur le marché obligataire — le secteur bancaire chute à la Bourse de Paris

REUTERS/Brendan McDermid

Les valeurs bancaires s'affichent dans le rouge à la Bourse de Paris. Le secteur est pénalisé par des griefs émis par la Commission européenne. Bruxelles a informé huit banques de l'Union européenne qu'elle les soupçonne de s'être entendues pour fausser la concurrence sur le marché des obligations d'Etat européennes (OEE), entre 2007 et 2012. 

Elle n'a toutefois pas précisé quels établissements sont dans son collimateur. Les banques concernées se seraient concertées lors de l'acquisition et le trading des obligations. "Les traders travaillant pour les banques ont échangé des informations sensibles sur le plan commercial et ont coordonné leurs stratégies de trading. Ces contacts auraient eu lieu essentiellement — mais pas exclusivement — dans le cadre de forums de discussion en ligne", indique la Commission.

Les établissements financiers visés pourraient être condamnés à une amende allant jusqu'à 10% de leur chiffre d'affaires mondial annuel, s'ils étaient reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés à l'issue de l'enquête menée par Bruxelles.

La Commission précise que cette enquête porte "sur certains traders" seulement. Elle "ne signifie pas que la pratique anticoncurrentielle présumée était généralisée dans le secteur des OEE".

L'institution a déjà mis en cause Deutsche Bank, Crédit agricole, Credit Suisse et une quatrième banque qu'elle soupçonne d'entente sur le marché des obligations, dans un dossier distinct, rappelle Reuters. Après la publication d'un communiqué de Bruxelles les concernant le 20 décembre, l'action Crédit Agricole avait chuté.

Ce jeudi 31 janvier, le titre Société Générale chute de 3,72% à la clôture de la Bourse de Paris. L'action BNP Paribas recule également de 3,20% et la valeur Crédit Agricole lâche 2%. L'indice européen du secteur bancaire, l'Euro Stoxx Banks, perd aussi 2,70%. 

Cours de l'action Société Générale à la clôture de la Bourse de Paris, jeudi 31 janvier 2019. Investing

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Crédit Agricole dérape en Bourse après des soupçons de cartel de banques en Europe

VIDEO: Voici la question à laquelle répondre pour réussir sa carrière d'après l'ex-dirigeant de Google X qui veut rendre heureux 1Md de personnes