L'acteur Nicolás Furtado dans "El Marginal" ©Underground Production

L'acteur Nicolás Furtado dans "El Marginal" ©Underground Production

On s'attendait à la voir sur Netflix, c'est finalement Canal+ qui l'a emporté.

Dans un communiqué envoyé lundi 10 octobre, la chaîne privée vient d'annoncer avoir acquis les droits de diffusion française de la série argentine "El Marginal".

Le programme suit les premiers pas dans une prison délabrée d'un ancien policier chargé d'infiltrer un réseau de criminels. La diffusion sur Canal+ est prévue pour l'année 2017.

Une belle prise pour Canal+

La série créée par Sebastián Ortega a été primée fin avril 2016 au festival Séries Mania, où elle a remporté le grand prix du jury, présidé par David Chase (les Soprano). A l'époque, Sebastián Ortega avait confirmé que Netflix avait acheté les droits de diffusion de El Marginal pour l'Argentine.

On s'attendait à ce que la plateforme de vidéo par abonnement — habituée à négocier les achats de programmes à un niveau global — acquière donc également les droits en France, là où "El Marginal" a été primée et a déjà fait un peu parler d'elle. D'autant plus que la plateforme de streaming a acquis les droits de diffusion du programme dans plus de vingt pays, dont le Portugal et le Royaume-Uni.

C'est pourtant Canal+ qui est parvenu à décrocher les droits de diffusion de la série, dont l'atmosphère est en accord avec la ligne éditoriale de la chaîne — sombre et violente, mais avec une touche d'humanité.

Netflix se focalise sur ses programmes originaux

Netflix ne commente pas les acquisitions de programmes, en France ou à l'étranger.

La multinationale américaine pourrait toutefois avancer le fait qu'elle se focalise actuellement sur ses productions originales, et n'a pas de raison financière de se battre sur le marché français pour une série à la notoriété encore confidentielle.

Un argument que confirme une note d'analyse publiée le 9 octobre par Deutsche Bank sur la stratégie mondiale de Netflix :

"Le basculement de Netflix vers la programmation originale, développée dans ses propres studios ainsi que le gros budget de programmation de Netflix (...) atténue les risques de concurrence venant des Amazon, Hulu et autres acteurs internationaux de service de vidéo à la demande qui augmentent leurs acquisitions de programmes."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les déclarations les plus importantes du deuxième débat entre Hillary Clinton et Donald Trump

VIDEO: On a brassé notre propre bière artisanale — voici comment ça fonctionne