Canal+ France a perdu un nombre impressionnant d'abonnés depuis 2015. Comment la stratégie de Vincent Bolloré a complètement échoué face à Netflix

Canal+ France a perdu un nombre impressionnant d'abonnés depuis 2015. Comment la stratégie de Vincent Bolloré a complètement échoué face à Netflix

Extrait de la série "La Casa de Papel". YouTube/Netflix América Latina

C'est le même constat chaque année depuis l'arrivée de Vincent Bolloré à la tête du conseil de surveillance de Canal +, en 2015, poste qu'il a cédé en avril 2018 au profit de Jean-Christophe Thiery : le nombre d'abonnés directs à la chaîne cryptée baisse. Au total, Canal + a perdu un peu plus d'un million d'abonnés en France depuis fin 2015, au 31 décembre 2018. Une hémorragie qui s'explique en partie par la modification en profondeur de la grille des programmes, ayant entraîné une vague de départs de journalistes et animateurs, mais pas seulement. 

La chaîne fait aussi face à une concurrence de plus en plus féroce, tant sur les contenus cinématographiques et les séries que sur le sport. Le géant américain du streaming Netflix, présent en France depuis 2014, conquiert chaque année un peu plus d'abonnés. Il aurait ainsi passer le cap des cinq millions de clients dans l'Hexagone, selon Le Figaro. Dans le même temps, Canal +, qui a encore perdu 217 000 abonnés directs en 2018, n'affiche plus que 4,73 millions de clients.

En prenant en compte ses abonnés via les offres et bouquets des opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues, Free), la chaîne de télévision payante atteint toutefois près de 7,83 millions de clients, comme le montre le tableau ci-dessous.

Evolution du nombre d’abonnés de Canal + au fil des ans. Chiffres compilés pas Business Insider France à partir des chiffres annuels communiqués par Vivendi, maison-mère de Canal +

Dans le sport, et surtout le football, Canal + est confronté à la concurrence agressive de beIN Sports, mais surtout de SFR (groupe Altice), qui a décroché les droits de diffusion de la Premier League anglaise à ses dépens fin 2015, puis ceux de la prestigieuse Ligue des Champions au printemps 2017 pour la période 2018-2021.

Si depuis Canal + a remis la main sur les droits du championnat de football anglais pour trois saisons, de 2019 à 2022, la chaîne a perdu la Ligue 1 pour la période 2020-2024, battue par le groupe espagnol Mediapro. Un camouflet pour le diffuseur historique de la compétition.

L'international va mieux

Canal + doit donc livrer une âpre lutte pour conserver son attractivité auprès des téléspectateurs. Si la base de ses abonnés directs tend à s'éroder en France, le groupe voit en revanche le nombre de ses clients grandir à l'international. Canal + est ainsi passé de 5,49 millions d'abonnés fin 2015 à 7,83 millions au 31 décembre 2018, soit une hausse de 2,34 millions de clients à l'international.

Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le groupe Canal +, qui intègre aussi les chaînes C8, CNews et CStar, ainsi que des activités de production et de distribution de films via Studiocanal, a enregistré un chiffre d'affaires en très léger repli, de 0,3%. Il a revanche amélioré sa rentabilité, puisque son résultat opérationnel ajusté a bondi de 32,8%.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Altice veut racheter Molotov — et ça devrait permettre à la plateforme de faire face à la concurrence de TF1, France TV, M6 et Canal+

VIDEO: Le train miniature sous-terrain qui traversait Londres pour livrer le courrier a ouvert au public — on l’a testé pour vous

  1. georges Brien

    Si canal veux garder ses abonnes qu ils mettent la vod gratuite pour les abonnes en vue de la concurrence avec net flix

Laisser un commentaire