Canal+ tente de contrer Netflix en France avec une offre un tout petit peu moins chère et avec moins de séries que l'Américain

"Engrenages" est une série Canal+, disponible sur sa nouvelle offre Canal+séries. YouTube/Canal+

Près de trois mois après l'annonce de la fermeture de son application CanalPlay pour regarder des milliers de films et séries en ligne, le Groupe Canal+ essaie de rapidement rebondir avec le lancement d'une nouvelle offre de séries en streaming, en la proposant à un prix légèrement inférieur à celui de son rival américain Netflix. Baptisée Canal+Séries, cette offre proposera 150 séries. C'est 10 fois moins que Netflix, qui en compterait 1224 en France au 11 mars 2019, selon le site Unogs qui référence la quantité de films et de séries proposés dans chaque pays.

Le service de vidéo à la demande — qui reprend le nom de la chaîne disponible dans un bouquet de Canal+ — sera disponible dès ce mardi 12 mars 2019 via l'application myCanal et en ligne. Les abonnés y retrouveront notamment les productions originales de Canal+ comme "Engrenages", "Hippocrate", "Versailles", "Platane", "Guyane", mais aussi des nouvelles séries étrangères comme "Pose", "Killing Eve", "Twin Peaks" ou "Smilf" et des anciennes très populaires comme "Buffy contre les Vampires", X-Files", "Dexter", "Californication" ou "24 Heures Chrono".

A lire aussi : Netflix teste discrètement de nouveaux tarifs en France

Il faudra débourser 6,99 euros par mois pour un utilisateur, 9,99 euros pour deux et 11,99 euros pour quatre. A titre de comparaison, Netflix propose des offres à un, deux et quatre écrans pour 7,99 euros, 10,99 euros et 13,99 euros par mois. Les abonnés au bouquet de Canal qui comprend Canal+Séries auront accès au service de SVOD. Cette année, un autre service français est attendu sur le marché des contenus audiovisuels payants avec Salto, née de l'alliance de TF1, France Télévisions et M6.

L'enjeu est de taille pour Canal+ dans un environnement complètement déboussolé par l'arrivée de Netflix — qui aurait cinq millions d'abonnés en France selon Le Figaro. Dans le même temps, Canal +, qui a encore perdu 217 000 abonnés directs en 2018, n'affiche plus que 4,73 millions de clients. Sa seule offre CanalPlay a perdu 600 000 abonnés en deux ans. Le groupe a décidé de baisser des prix, de proposer l'accès sans engagement et des thématiques plus personnalisées. Canal+ Séries a vocation à être distribuée sur l'ensemble des plateformes qui aujourd'hui proposent les offres Canal+, à l'instar de Molotov et des fournisseurs d'accès à internet.

"Canal+Séries marque une nouvelle étape dans la transformation de nos offres initiée depuis deux ans. Transformation en termes d'usage pour mieux répondre aux nouvelles habitudes du public. Et aussi transformation numérique pour toucher de nouvelles audiences, en France et bientôt à l'international", commente Maxime Saada, président du directoire du Groupe Canal +, cité dans un communiqué.



Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 20 séries originales non-anglophones de Netflix les plus populaires

VIDEO: Voici comment Ralph Lauren est passé du petit employé d'une boutique de vêtements à l'influent homme de mode riche de 5,8 Mds$