Canal+ s'allie avec son fossoyeur d'abonnés Netflix pour vous permettre de regarder 'Stranger Things' et le PSG pour 35€ par mois

Des joueurs et des visiteurs sur le stand de Netflix à l'occasion du salon européen Gamescom, qui présente les dernières tendances du jeu vidéo à Cologne, Allemagne, le 21 août., 2019. REUTERS/Wolfgang Rattay

Reed Hastings, le grand patron de Netflix, avait fait le déplacement à Paris pour l'occasion. Le groupe de télévision payante Canal+ a annoncé lundi 16 septembre 2019 s'allier avec le géant américain Netflix dont il va proposer les films et séries à succès dans ses offres, avec l'espoir d'endiguer les pertes d'abonnés dans l'Hexagone. Des négociations autour d'un accord entre Canal+ et Netflix avaient été révélées il y a quelques semaines. Concrètement, à compter du 15 octobre, "Stranger Things", la "Casa de Papel" et "The Crown", seront disponibles aux côtés des contenus maison de la filiale de Vivendi dans un pack Ciné/Séries commercialisé dans un premier temps au prix de 15 euros par mois. Il faudra toutefois débourser au minimum 35 euros par mois, l'abonnement à la chaîne payante Canal+ (20 euros par mois) étant nécessaire pour accéder à cette offre.

Les abonnés Canal+ qui souscrivent déjà à Netflix auront la possibilité de s'abonner au nouveau pack et de profiter de l'ensemble de leurs services vidéo dans un même abonnement. Et les abonnés Canal+ qui souhaiteraient souscrire uniquement à Netflix pourront également le faire sur leurs décodeurs les plus récents. En terme d'expérience utilisateur, un film, un documentaire ou une série Netflix se lancera automatiquement sans passer par l'application de la plateforme américaine, précise L'Opinion. Sky aurait mis en place ce système et les résultats sont "phénoménaux", assure Netflix auprès du journal. En revanche, il n'est pas question que cet accord marche dans l'autre sens : vous ne retrouverez pas des contenus Canal+ sur Netflix.

A lire aussi — Apple TV+ coûtera seulement 4,99€ mais il y a une bonne raison derrière ce prix cassé

6 millions d'abonnés pour Netflix en France

Un tel accord ne serait pas complètement inédit. En France, Free inclut déjà un abonnement à Netflix dans ses offres Freebox Delta et Freebox One. Les abonnés sont facturés par Free, mais ont accès aux contenus de Netflix sur tous les supports comme n'importe quel client de la plateforme américaine. Au Royaume Uni, Sky — équivalent de Canal+ outre-Manche — propose l'accès à Netflix dans son pack "ultimate on demand", qui fait gagner 0,99 livre par mois au consommateur selon Techadvisor.

Mais ce partenariat entre deux groupes depuis longtemps concurrents intervient au moment où les géants Apple et Disney s'apprêtent à lancer leurs propres offres de vidéo à la demande par abonnement à un prix annoncé comme attractif, intensifiant encore la concurrence. "Cela va devenir très coûteux pour les consommateurs d'avoir accès à tout", a expliqué à des journalistes le président du directoire de Canal+ Maxime Saada, soulignant que l'éditeur ambitionnait de devenir une plateforme agrégeant les meilleurs contenus. La filiale de Vivendi propose déjà des offres incluant Bein Sports, RMC Sport ou OCS.

A lire aussi — Les abonnés SFR auront désormais accès depuis leur box à Amazon Prime Video, le service de streaming rival de Netflix

Netflix, qui s'est lancé en France en 2014, a récemment détrôné Canal+ sur son marché historique en dépassant le cap des 6 millions d'abonnés, à comparer à 4,6 millions pour la chaîne cryptée, hors partenariats noués avec les opérateurs télécoms.

L’offre concerne dans un premier temps la France mais a vocation à être étendue, à commencer très prochainement par la Pologne.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 11 séries les plus attendues de la rentrée sur Netflix, OCS, Amazon et Canal+

VIDEO: Ce petit chalet auto-suffisant peut être installé sur l'eau ou sur terre