La capitalisation boursière de Microsoft a brièvement dépassé celle d'Apple — la dernière fois que cela s'est produit, l'iPad venait de sortir et Instagram n'existait pas encore

Voici à quoi ressemblait le site d'Apple en 2010. Apple

  • Microsoft a brièvement surpassé Apple comme entreprise américaine ayant la plus grande capitalisation boursière lundi 26 novembre.
  • La dernière fois que Microsoft valait plus qu'Apple, c'était en 2010.
  • L'industrie de la tech a beaucoup changé depuis.

Microsoft a brièvement détrôné Apple comme entreprise américaine ayant la plus grande capitalisation boursière lors de la séance du lundi 26 novembre. Cependant, à la fin de la journée, Apple avait toujours une capitalisation boursière supérieure à celle du géant éditeur de Windows.

Ce passage de relai en grande partie symbolique et bref est survenu moins de deux mois après que la capitalisation boursière d'Apple a atteint un pic de 1012 milliards de dollars, soit nettement plus que le maximum de 887 milliards de dollars atteint par Microsoft. Apple a même été la première entreprise américaine dont la capitalisation a atteint la barre des 1000 milliards de dollars. Mais depuis, les actions d'Apple ont perdu de la valeur à cause des craintes d'un ralentissement de la demande d'iPhones, ce qui semble confirmé par la société lorsqu'elle a déclaré le 1er novembre qu'elle ne divulguerait plus les chiffres de vente d'iPhones.

La dernière fois que la capitalisation boursière de Microsoft dépassait celle d'Apple, c'était en 2010 — soit l'équivalent de milliards d'années sur un marché de la tech qui évolue très rapidement.

Le jour où Apple a dépassé Microsoft à l'époque, Apple ne valait que 222 milliards de dollars en termes de capitalisation boursière totale, contre 219 milliards de dollars pour Microsoft. (Avant cela, la dernière fois que les deux sociétés ont changé de place remonte à 1989.)

Voici un bref rappel des produits qui étaient sur le marché en 2010, et qui vous fera réaliser qu'il s'agissait d'une époque tout à fait différente :

Microsoft vendait encore le Zune — il ne sera abandonné qu'en 2011.

Le Zune était un lecteur de musique portable qui était censé concurrencer l'iPod d'Apple. Il possédait 32 Go de stockage intégré.

AP

Il a été lancé en 2006 mais n'a jamais eu autant de succès que l'iPod.

Microsoft soutenait toujours la Xbox 360.

Si vous achetiez un nouveau PC, il était livré avec Windows 7 pré-installé. Si vous deviez l'installer, il était également disponible sur CD.

Vous vous souvenez de Windows Phone ?

Apple à l'époque était encore dirigé par son DG Steve Jobs, qui commençait à passer le relais à Tim Cook.

L'iPhone le plus moderne à l'époque était l'iPhone 3GS. L'iPhone 4 sera lancé des semaines plus tard.

En 2010, Apple a vendu environ 40 millions d'iPhones. En 2017, l'entreprise en a vendu 216 millions.

Source : Statista

L'iPad n'avait que quelques mois en 2010.

Apple vendait encore une tonne d'iPods, dont l'iPod Classic.

Vous pouviez avoir un ordinateur MacBook en blanc si vous le vouliez.

Il n'y a pas eu de grands changements qu'en termes de matériel. Voilà à quoi ressemblait Facebook en 2010.

Facebook ne fera son entrée en Bourse que deux ans plus tard. Lundi 26 novembre 2018, sa capitalisation boursière s'élevait à 390 milliards de dollars.

Instagram n'existait pas encore.

L'appli a été lancée en 2011 et son design était très différent à l'époque.

Barack Obama était président des Etats-Unis, il terminait la première moitié de son premier mandat.

Cette année-là, Business Insider déclarait que Groupon, Foursquare, Amazon Kindle, le streaming sur Netflix et Flipboard étaient quelques-uns des gagnants de la tech cette année-là.

Les Kindles avaient encore des claviers physiques.

Parmi les "flops" de cette année-là figuraient Google Buzz, les téléphones "Kin" de Microsoft et iTunes Ping, un réseau social d'Apple qui n'a pas vécu longtemps.

Retrouvez la liste complète ici.

Bien sûr, rien ne change vraiment lorsque Microsoft et Apple échangent leurs places en termes de capitalisation boursière. Mais c'est quand même une bonne occasion de se rappeler à quel point les choses peuvent changer en huit ans.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces vieilles publicités Apple montrent à quel point l'entreprise et ses produits ont changé

Voici pourquoi les chefs offrent des promotions aux mauvaises personnes