Un actionnaire de Renault porte plainte à Paris après le plongeon de l'action — et d'autres sont déjà prêts à le suivre

Emmanuel Macron et Carlos Ghosn dans une usine Renault à Maubeuge, le 8 novembre 2018. Etienne Laurent/Pool via REUTERS

Un premier actionnaire de Renault a porté plainte en France auprès du Parquet de Paris, relaient plusieurs médias dont Le Parisien pour obtenir réparation après la chute du cours depuis l'arrestation de son patron Carlos Ghosn lundi au Japon.

La plainte contre X porte sur les infractions "d'abus de bien social" et  "diffusion de fausse information au marché", considéré comme un délit boursier, précise Le Parisien.

L'avocat du plaignant Maître Frederik-Kanel Canoy a précisé que son client voulait obtenir réparations après la chute du titre du constructeur depuis lundi. 

L'action Renault a perdu plus de 10% depuis le début de semaine. La chute, ce jeudi 22 novembre 2018, était contenue à 0,44% à 58,64 euros, à 9h15 à la bourse de Paris.

Capture d'écran de l'action Renault à paris, le 22 novembre 2018 à 9h15. Investing.com

Cette plainte pourra avoir un effet boule de neige, puisque l'avocat de cet actionnaire dit représenter une "dizaine" d'autres actionnaires qui seraient prêts à porter plainte à leur tour.

Carlos Ghosn est accusé d'avoir dissimulé au fisc japonais une grande partie de ses revenus et bonus.

Renault a confié les rênes du groupe au losange à un tandem composé de l'administrateur référent Philippe Lagayette, qui assurera la présidence du conseil d'administration, et du directeur général adjoint Thierry Bolloré, promu directeur général délégué.

Pour l'instant, Carlos Ghosn demeure PDG. L'Etat français, actionnaire à hauteur de 15% de l'entreprise, et le conseil d'administration du constructeur attendent des preuves, de la part de la justice japonaise, pour aller plus loin.

Le constructeur automobile Nissan prévoit ce jeudi de destituer Carlos Ghosn de ses fonctions de président de son conseil d'administration.

Le parquet de Tokyo ne peut pas dire si Carlos Ghosn a reconnu ou non les faits de fraude financière qui lui sont reprochés, a déclaré jeudi Shin Kukimoto, procureur adjoint.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Carlos Ghosn pourrait perdre la présidence de Nissan — retour sur la carrière du PDG de Renault empêtré dans une affaire de fraude fiscale au Japon

VIDEO: Voici comment j'ai soigné mon apnée du sommeil