Carlsberg va investir 100 M€ pour moderniser la plus grande usine de bières de France vieille de 50 ans

Un collaborateur Kronenbourg contrôle la qualité d'un pack de bières dans l'usine d'Orbernai. Youtube/KronenbourgSAS

Carlsberg continue sur sa dynamique. Après avoir relevé ses objectifs annuels mi-août, le brasseur danois, numéro trois mondial, a annoncé ce matin un investissement jusqu'à 100 millions d'euros dans son usine Kronenbourg à Obernai, en Alsace

"Ce projet intervient au vu du succès de ses marques françaises, telles que la bière Kronenbourg 1664, sur les marchés internationaux", a déclaré le groupe danois, propriétaire de Kronenbourg, à l'occasion de la visite du président Emmanuel Macron ce mercredi à Copenhague.

Pendant plusieurs années, la croissance des ventes de Carlsberg en Europe de l'Ouest —où l'entreprise réalise 50% de son chiffre d'affaires— a stagné, mais le groupe a récemment bénéficié de l'attrait des consommateurs pour les bières haut de gamme et les nouveaux produits comme les bières sans alcool, les bières aromatisées et les bières d'abbaye. La Tourtel Twist par exemple a intégré en juin le top 10 des ventes de bières en grande surface en France, trois ans seulement après son lancement.

Ainsi en 2017, Kronenbourg a augmenté ses ventes de 1,7 % en volume pour
atteindre un chiffre d’affaires de 936 M€, selon les chiffres du brasseur.

D'où cet investissement à venir dans l'usine d'Obernai, rachetée en 2008 par Carlsberg et qui produit plus d'un tiers des bières vendues en France, avec notamment les marques Kronenbourg, 1664, Grimbergen, Tourtel, Tigre Bock, Skoll et leurs déclinaisons, millésimées, blanches... soit 300 références au total, ce qui en fait la plus grande brasserie de France mais aussi la plus grande d'Europe.

Si l'histoire de Kronenbourg remonte à sa naissance à Strasbourg en 1664, l'usine actuelle d'Obernai est plus récente, mais elle fêtera quand même ses 50 ans l'an prochain et a besoin de modernisation. 

L'usine Kronenbourg à Obernai en Alsace a été construite en 1969 et s'étend sur 69 hectares. Kronenbourg

Aucun objectif chiffré n'est encore disponible mais cet investissement doit permettre d'accroître ses capacités de production —actuellement de 700 millions de litres par an—, tout en renforçant sa performance environnementale et en améliorant les conditions de travail et la sécurité de ses salariés.

"Cette décision [...] renforce la place de la France dans la stratégie du Groupe et vise à accompagner la croissance du marché national comme celle des volumes dédiés à l’export notamment avec 1664", explique Kronenbourg dans un communiqué.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une des 10 entreprises du monde qui versent le plus de dividendes est un brasseur de bières belge

VIDEO: Il y a des chances pour que vous maltraitiez votre poêle anti-adhésive — voici comment y remédier