Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Carole Baskin, star de la minisérie Netflix 'Tiger King', lance sa propre cryptomonnaie

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Carole Baskin, star de la minisérie Netflix 'Tiger King', lance sa propre cryptomonnaie
Carole Baskin, défenseure des félins et star de la mini-série américaine "Tiger King". © Michael Noonan/Wikimedia Commons

Une de plus ! Carole Baskin, star de la mini-série américaine "Tiger King" sur Netflix, sur un collectionneur de grands félins, a lancé le 4 mai sa propre cryptomonnaie. Baptisée CAT, elle rejoint l'univers déjà très fourni des jetons numériques émis sur la technologie de la blockchain. Disponible sur la plateforme Rally Token, qui se présente comme un outil sur lequel il est possible de lancer sa propre monnaie numérique, CAT s'adresse aux partisans du sanctuaire animalier "Big Cat Rescue", en Floride, aux Etats-Unis.

Cette cryptomonnaie doit offrir diverses possibilités à ses propriétaires et utilisateurs, comme des promenades au sein du sanctuaire et des conversations avec Carole Baskin elle-même, directrice du parc animalier à but non lucratif. Des visites virtuelles et une collection de NFT (token non fongibles) sont également prévues dans les semaines à venir. CAT, représenté avec une tête de tigre, peut rappeler le dogecoin, une autre monnaie virtuelle lancée comme une blague à l'origine, fin 2013, et devenue un mème Internet.

À lire aussi — Nicolas Cage jouera Joe Exotic de 'Tiger King' dans une série TV scénarisée

Le dogecoin, qui affiche une tête de la race de chien Shiba Inu sur ses jetons, a connu une ascension fulgurante pour devenir rien de moins que la quatrième monnaie numérique en matière de capitalisation boursière.

Comme le dogecoin, le CAT peut-il être considéré comme un nouveau "shitcoin", s'interroge le site d'infos tech Clubic ? Ce terme est employé dans le milieu des investisseurs crypto pour qualifier une monnaie qui a peu ou pas de valeur, sans réel projet derrière. Le dogecoin n'a par exemple aucune autre utilité que sa propre existence et semble simplement vouer à une pure spéculation.

Pas un outil d'investissement

Carole Baskin a de toute façon prévenu que le CAT n'était pas un outil d'investissement. "C'est un moyen pour nos fans de montrer leur amour pour les félins et d'accéder à des avantages et soutenir un environnement où tous les chats sauvages vivent libres", a-t-elle déclaré, selon Clubic.

Big Cat Rescue tient de son côté à préciser sur son site Internet en quoi le CAT se démarque des cryptomonnaies comme le dogecoin : "Il existe cinq autres jetons sur le thème des animaux à ce jour : Dogecoin (chien), TrueFlip (dauphin), Nyancoin (chat), Pandacoin (panda) et Neucoin (écureuil), mais aucun d'entre eux ne représente une base de fans pour un sanctuaire à but non lucratif ni une organisation dédiée à la protection des animaux."

Si le CAT n'est pas une cryptomonnaie dédiée à l'investissement et la spéculation, Big Cat Rescue met en avant un outil reposant donc sur un vrai projet.

À lire aussi — Elon Musk estime que le dogecoin pourrait être l'avenir des cryptomonnaies, mais conseille d'investir prudemment

Découvrir plus d'articles sur :