Publicité

Carrefour a réalisé ses meilleures ventes 'depuis au moins 20 ans' au troisième trimestre

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Carrefour a réalisé ses meilleures ventes 'depuis au moins 20 ans' au troisième trimestre
Façade du Carrefour Market de Trevoux, dans l'Ain, en 2016. © Swaf75/Wikimedia Commons
Publicité

Carrefour s'en sort bien en pleine pandémie de coronavirus. Le distributeur a annoncé mercredi 28 octobre un chiffre d'affaires mondial de 19,7 milliards d'euros au troisième trimestre, en baisse de seulement 2,5% en variation totale et à taux de change courants, dont 9,7 milliards d'euros de vente en France (-0,9%). Mais le groupe préfère mettre l'accent sur sa progression à magasins comparables, en comparant donc ses ventes de juillet à septembre avec celles réalisées dans les magasins déjà ouverts au troisième trimestre 2019.

Carrefour explique la baisse à taux de change courants par un "effet de change défavorable de -8,0%, principalement dû à la dépréciation du real brésilien et du peso argentin". À magasins comparables, hors essence et effet calendaire, et à taux de change constants, la progression des ventes est de 8,4%, soit la "meilleure performance depuis au moins 20 ans" du distributeur en la matière.

À lire aussi — Carrefour cède Rue du Commerce qui passe sous la houlette du repreneur de 3 Suisses

"Les ventes de Carrefour au troisième trimestre reflètent l'excellente dynamique en cours dans le groupe, confirmant le succès du plan de transformation Carrefour 2022", a affirmé le PDG Alexandre Bompard, ajoutant que "nos initiatives en faveur de la satisfaction clients portent leurs fruits". Il s'est notamment félicité d'une "surperformance des segments bio et e-commerce".

L'e-commerce alimentaire décolle de 65%

Sur ce dernier point, le commerce alimentaire en ligne "progresse de plus de 65% à l'échelle du groupe au troisième trimestre", selon Carrefour, qui a déployé plus de 2 100 drives à fin septembre ("+406 depuis le début de l'année"). Son objectif est de réaliser 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en 2022.

En France, "les clients réagissent vite et positivement à toutes les initiatives visant à améliorer la qualité de l'expérience d'achats et la satisfaction client", estime Carrefour, qui souligne que les hypermarchés notamment "ont accentué leur bonne dynamique initiée post-confinement".

La dynamique de baisse des coûts se poursuivra après 2020

Sur le plan financier, "la dynamique de baisse de coûts se poursuit au troisième trimestre", selon le groupe, qui avait réalisé à fin juin 2020, 2,4 milliards d'euros d'économie "depuis le début du plan", avec un objectif de 3 milliards à fin 2020. "La dynamique se poursuivra au-delà de 2020", précise-t-il mercredi, prévoyant en outre des "cessions additionnelles de 300 millions d'euros d'actifs immobiliers non stratégiques à horizon 2022".

Si Carrefour indique rester "vigilant" quant à l'évolution de la pandémie de Covid-19, il anticipe à ce stade pour 2020 "une dynamique commerciale soutenue".

"En raison de la crise, les services financiers et marchands ainsi que les ventes B2B en Europe devraient toutefois peser sur le résultat de l'année 2020", avertit le groupe. Il publiera ses résultats annuels le 18 février 2021.

À lire aussi — Carrefour lance un score personnalisé pour 40 000 produits en fonction de vos habitudes alimentaires

Découvrir plus d'articles sur :