Publicité

Carrefour et Leclerc dévoilent leurs offres de masques fabriqués en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Carrefour et Leclerc dévoilent leurs offres de masques fabriqués en France
Les deux enseignes de grande distribution se lancent dans les masques chirurgicaux "made in France". © Pixabay
Publicité

Alors qu'aujourd'hui l'immense majorité des masques vendus dans l'Hexagone sont importés de Chine, la grande distribution a décidé de contre-attaquer. À quelques jours d'intervalle, les enseignes Carrefour et E.Leclerc ont annoncé la commercialisation prochaine de masques de protection jetables 100% fabriqués en France.

Depuis ce mercredi 14 avril, les rayons des supermarchés Carrefour proposent trois tailles de masques chirurgicaux français : adulte, intermédiaire et enfant. Le groupe s'est associé au fabricant japonais Iris Ohyama, qui a récemment implanté une usine de production à Lieusaint (Seine-et-Marne). Composés de trois bandes de polypropylène, ils bénéficient d'un niveau de filtration de 98%. À terme, trente lignes de fabrication devraient y être installées, avec un objectif de production de 60 millions de masques par mois. La boîte de 50 masques est mise en vente par Carrefour au prix de 4,90 euros.

À lire aussi — Voici les enseignes de supermarchés les moins chères pour acheter des masques

Hasard du calendrier, c'est également le 14 avril que l'enseigne E.Leclerc a choisi pour annoncer l'arrivée prochaine de masques chirurgicaux français dans ses rayons. Le groupe avait dévoilé ses intentions durant le mois de février dernier. À partir du mois de mai, ces masques commercialisés sous la marque Primoplast de Marque Repère seront vendus au prix de 4,85 euros la boîte de 50 masques chirurgicaux. Fabriqués par le fabricant de produits d'hygiène Lemoine dans l'Orne (61), ils afficheront également un niveau de filtration de 98%. E.Leclerc précise également que les composants seront eux-mêmes fabriqués en France.

"C’est une fierté d’avoir relevé ce challenge tout en proposant un prix qui reste accessible. Cela nous permet de valoriser une filière 100% française qui fait vivre des entreprises et leurs employés sur tout le territoire", s'est félicité Michel-Édouard Leclerc, président du comité stratégique du groupe.

À lire aussi — L'Europe va recevoir 50M de doses supplémentaires du vaccin Pfizer ce trimestre

Découvrir plus d'articles sur :