Publicité

Carrefour se dit prêt à proposer 1 million d'autotests Covid dans ses supermarchés

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Carrefour se dit prêt à proposer 1 million d'autotests Covid dans ses supermarchés
1 million d'autotests Covid-19 devraient être mis en vente dès ce week-end dans les magasins Carrefour. © Business Insider France/Claire Sicard
Publicité

"Depuis le début de cette crise, nous faisons le maximum pour permettre à nos clients de protéger leur santé". C'est par ces mots, dans un tweet publié mercredi 17 mars au matin, que l'enseigne de grande distribution Carrefour annonce qu'un million d'autotests nasaux ont été commandés par le groupe. Ils devraient être "bientôt disponibles" dans les magasins Carrefour car ils "commenceront à être livrés ce week-end". Le groupe français pourrait ainsi devenir la première enseigne à commercialiser ces produits au sein de ses points de vente.

Les autres acteurs du secteur sont eux aussi néanmoins dans les starting-blocks. Dès dimanche dernier, Michel-Édouard Leclerc levait le doigt sur le sujet et assurait dans un tweet que le réseau des magasins E.Leclerc était "volontaire pour diffuser les tests antigéniques Covid-19". Mardi soir et toujours sur le réseau social, c'était au tour du président du groupement Système U, Dominique Schelcher, de déclarer que "les magasins U mettrons des autotests à disposition de leurs clients dès que possible dans les prochains jours".

À lire aussi — Un bébé né d'une mère partiellement vaccinée aurait développé des anticorps contre le Covid-19

Après les masques, la grande distribution se presse donc une nouvelle fois pour mettre à disposition des Français des produits pour lutter contre la pandémie. Ces nouveaux produits ont été mis en vente début mars en Allemagne dans les supermarchés Aldi et sur le site internet de Lidl, et les stocks s'étaient retrouvés en rupture en quelques heures seulement.

Encore le flou sur les lieux de vente autorisés pour les autotests

La Haute Autorité de Santé (HAS) a validé mardi 16 mars l'utilisation des autotests à faire chez soi, pour détecter la présence éventuelle du virus responsable du Covid-19 dans son organisme. Comme pour les tests antigéniques réalisés en pharmacie, il faut frotter un coton-tige sur les parois de son nez. Le résultat est ensuite obtenu au bout de 15 à 30 minutes. L'HAS souhaite généraliser l'utilisation de ces tests comme moyen de prévention chez les personnes asymptomatiques de plus de 15 ans, mais uniquement dans la sphère privée, avant par exemple de se réunir avec des proches.

Mais pour le moment, il n'a pas été confirmé de manière définitive où ces tests seront mis en vente. Contactée par Business Insider France, la Direction Général de la Santé a expliqué mercredi matin que ces décisions étaient "en cours d'arbitrage", en collaboration avec le Ministère de la Santé. Plusieurs étapes d'homologation sont encore nécessaires, notamment décider quel(s)s test(s) seront mis en vente et dans quels lieux. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) doit notamment détailler quelles seront les conditions pour obtenir une dérogation et pouvoir commercialiser ces produits. Avec son tweet de ce matin qui indique que les autotests seront bientôt disponibles dans ses magasins, l'enseigne Carrefour semble donc s'avancer un peu.

À lire aussi — La liste des 23 hypermarchés Carrefour qui proposent des zones 'Outlet' avec des produits à petits prix

Découvrir plus d'articles sur :