Carrefour caracole en tête du CAC 40 après ses résultats semestriels

Tour de France: le coureur belge Greg Van Avermaet, le 17 juillet 2018. REUTERS/Stephane Mahe

Carrefour s'en sort beaucoup mieux que son concurrent Casino, sanctionné jeudi à la Bourse de Paris. Le distributeur français voit ses résultats du deuxième trimestre salués par le marché. 

Contrairement à Casino, le groupe dirigé par Alexandre Bompard depuis juillet 2017 a réalisé une performance opérationnelle supérieure aux attentes des analystes. Le résultat opérationnel courant ressort ainsi en progression de 5,8% à taux de change constants, à 597 millions d'euros, contre 523 millions prévu par le consensus Inquiry Financial pour Reuters.

Les ventes de Carrefour ont également augmenté de 0,7%, en données comparables, à 41,4 milliards d'euros. Le titre décolle de 10,5% à 9h29, vendredi 27 juillet, à 15,37 euros. Il caracole en tête de l'indice CAC 40. Depuis le début de l'année, la valeur avait dévissé de près de 23% .

Cours de l'action Carrefour à 9h29, vendredi 27 juillet 2018. Investing.com

Engagé dans un plan de transformation, face à de nouveaux acteurs comme Amazon et pour renforcer sa compétitivité, le groupe est parvenu à réduire ses coûts de 520 millions d'euros au premier semestre, sur un total de 2 milliards prévu d'ici 2020. 

Carrefour est également en train de réduire les effectifs de son siège en France, de vendre ou fermer ses 273 magasins Dia, souvent déficitaires. Et la société a noué des partenariats avec le chinois Tencent et l'américain Google, ainsi que Système U et le britannique Tesco, ce qui pourrait lui permettre de mieux négocier avec ses fournisseurs. 

Le PDG, Alexandre Bompard, s'est félicité des "avancées significatives dans de très nombreux domaines" déjà réalisées par la société de distribution. La performance du premier semestre, aussi marquée par une hausse de 418 millions d'euros du cash flow (trésorerie), démontre "la maîtrise du modèle économique", estime-t-il. 

Des transformations qui pèsent sur le résultat net

En France, le résultat opérationnel a néanmoins chuté de 45%, à 110 millions d'euros d'euros, impacté notamment par les difficultés de ses hypermarchés face à la concurrence des autres distributeurs, comme Leclerc et Casino.

Les plans de réorganisation dans divers pays, en France et en Amérique latine, pèsent sur le résultat net du groupe, qui affiche une perte de 861 millions d'euros au premier semestre.

Carrefour se montre toutefois rassurant et confirme ses objectifs fixés à horizon 2020 et 2022, dont la cession de 500 millions d'euros d'actifs immobiliers non stratégiques d'ici 2020.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Carrefour vient de s'allier à Google dans l'Hexagone pour vous permettre de faire vos courses grâce à son assistant vocal

VIDEO: Voici comment Terry Crews s'entraîne pour rester en forme