Carrefour teste un nouveau concept d'hypermarché et pour l'instant, ça ne marche pas

Pour concurrencer les enseignes discount comme Leclerc dans les zones populaires et rendre ses hypermarchés plus compétitifs, Carrefour a lancé un nouveau concept de magasin minimaliste début avril, baptisé "Essentiel". L'idée est de proposer des produits à bas prix, sommairement présentés dans des rayons aux allures d'entrepôt pour réduire les coûts. Mais ce nouveau concept d'hypermarché peinerait à faire ses preuves. Le magasin lancé le 4 avril à Avignon sur ce modèle affiche pour le moment des résultats guère satisfaisants.

Il aurait ainsi subi une diminution de 15% de son chiffre d'affaires, liée aux réductions de prix consenties, à hauteur de 8%, et à la baisse du poids des promotions, passé de 24% à 15%, selon le magazine spécialisé Linéaires, qui reprend les données transmises par les syndicats après le dernier comité central d'entreprise de Carrefour. Si les syndicats s'inquiètent d'une fuite des clients vers des Carrefour "classiques" à proximité, l'enseigne dirigée par Alexandre Bompard entend bien continuer les expérimentations. 

Deux nouveaux Carrefour 'Essentiel' à Marseille et Calais

En novembre, deux nouveaux Carrefour doivent passer au concept Essentiel, dans l'optique toujours d'améliorer la rentabilité au mètre carré. Le premier, à Calais, représente une surface de 100 m² pour un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros en 2018. Sa transformation vise à dissuader Leclerc d'ouvrir un hypermarché dans la ville.

Le second, dans le quartier de Merlan à Marseille, est déficitaire et fera l'objet d'une réduction de surface de 2 200 m², sur les 12 205 m²  actuels. Il proposera des baisses de prix plus importantes qu'à Avignon afin, là encore, de contrer Leclerc, mais modifiera moins sa politique de promotions. Cet hypermarché a réalisé un chiffre d'affaires de 97 millions d'euros l'an passé. 

A lire aussi : Carrefour enraye le déclin de ses hypermarchés et redresse la barre au 1er trimestre

Carrefour teste aussi d'autres concepts, baptisés "Next" et "Rebond", pour que les comptes de ses magasins repassent dans le vert. Pas moins de 89 hypermarchés du groupe dans l'Hexagone sont déficitaires, selon une source syndicale citée par Linéaires. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Avec 'Essentiel', Carrefour teste un nouveau concept minimaliste

  1. Asmoht

    Moi je trouve ça bien. On se concentre enfin sur les choses essentielles et sur la qualité des produits, plus sur le marketing en amont.

Répondre à Asmoht Annuler la réponse.