Deux ans après Amazon Go, Carrefour se lance à son tour dans les magasins sans caisse,  selon une information révélée par le site spécialisé Linéaires.

Un test va être mené à Massy dans l'Essonne au siège du groupe. Il sera destiné aux salariés de Carrefour. 

Le groupe Carrefour a confirmé à Business Insider France l'existence de ce projet mais ne donne pas de détails supplémentaires pour l'instant.

Pour autant, d'après Linéaires, ce magasin entièrement automatisé sera expérimenté en 2019 et son ouverture est même prévue dès mars prochain. 

D'une surface de 56 mètres carrés, il sera bardé de caméras. Celles-ci permettront de suivre le parcours des clients et identifier ce qu'ils mettent dans leur panier. 

Pour le paiement, pas de scan ni de passage en caisse, mais une simple validation par reconnaissance faciale, un principe déjà testé par Carrefour en Chine grâce à son partenariat avec Tencent.

Une technologie déjà testée en Chine

Depuis mai dernier, les habitants de Shanghai peuvent faire leurs courses au magasin "Le Marché", testé localement sur 4000 mètres carrés par Carrefour et qui s'appuie sur la reconnaissance faciale pour les paiements.  

A Massy, pour piloter le projet, une équipe de quatre personnes sera créée en mode "startup", explique Linéaires, citant une source syndicale.

Comme pour la première épicerie Amazon Go en décembre 2016, le magasin sera uniquement réservé aux salariés de Carrefour. 

Après deux ans de test, Amazon Go a ensuite élargit son épicerie automatique au grand public en janvier dernier. Le distributeur américain compte déjà sept points de vente de ce type aux Etats-Unis. Il prévoit une cinquantaine d'ouvertures en 2019 et vise les 3000 magasins d'ici à 2021.

Le grand avantage de ce type de magasin est de supprimer le principal point de friction du commerce traditionnel: le passage en caisse, et la plus ou moins longue file d'attente qui le précède. 

Rattraper le retard en matière d'innovation

En fluidifiant le parcours client, les enseignes améliorent l'expérience d'achat des consommateurs et leur satisfaction. 

Début octobre, le groupe Casino avait pour sa part inauguré le "4 Casino", un magasin ouvert au grand public, où le client peut choisir de payer via une caisse automatique en libre-service ou directement en scannant ses achats via l'application de l'enseigne, avec encore ce but de supprimer le désagréable moment du paiement. 

Auchan pour sa part a développé depuis un an des "Auchan minute" en Chine. Il s'agit de petites supérettes sans personnel, installées dans des containers vitrés de 18 mètres carrés. Les clients doivent scanner eux-même leurs achats à une caisse en libre-service puis règlent via leur smartphone. Auchan en a déjà déployé près de 300 en Chine et prévoit d'en ouvrir en France.

Le premier "Auchan minute" devrait voir le jour dans le Nord, près du siège du distributeur.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Amazon voudrait ouvrir 3000 épiceries sans caisse pour devenir l'une des plus grandes chaînes de magasins de proximité aux Etats-Unis

VIDEO: Cet oreiller de voyage devrait résoudre un problème fréquent des coussins classiques pour le cou