Publicité

Casino pourrait proposer un stablecoin adossé à l'euro à ses clients

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Casino pourrait proposer un stablecoin adossé à l'euro à ses clients
La société Lugh a créé un stablecoin que le distributeur Casino pourrait adopter prochainement. © Groupe Casino/ WIkimedia Commons
Publicité

Carrefour s'était déjà lancé sur la technologie de la blockchain pour faciliter la traçabilité de ses approvisionnements en poulet, en mars 2018. Trois ans plus tard, Casino pourrait à son tour s'aventurer sur le territoire de la blockchain. Le distributeur a décidé de s'associer au projet de "stablecoin" lugh, selon un communiqué publié le 17 mars. Une cryptomonnaie dont la valeur est adossée à celle de l'euro et qui repose sur la blockchain "publique" — et décentralisée — Tezos, fondée en 2018. La société Lugh, créée pour l'occasion et dont Casino est l'un des actionnaires, revendique ainsi le lancement du "premier actif numérique français adossé à l'euro".

"Nous avons créé une représentation numérique de l'euro", ajoute aux Échos Olivier Ou Ramdane, le patron de la société. "Concrètement, pour s'assurer de cette correspondance, à chaque fois qu'un lugh est émis, un euro est mis en réserve", précise-t-il. Au sein de ce projet, figurent de grands acteurs reconnus du monde financier, à commencer par la banque Société Générale, qui assurera la tenue de compte. Mais aussi le cabinet d'audit et d'expertise comptable PWC, "pour attester chaque mois le nombre de jetons Lugh (EUR-L) émis ainsi que le solde du compte bancaire associé domicilié chez Société Générale", explique le communiqué.

Fidéliser les clients et créer un consortium avec d'autres distributeurs

Toutefois, ce stablecoin ne sera pas directement utilisable pour régler ses achats aux caisses du groupe Casino. Dans un premier temps, il sera réservé uniquement aux investisseurs de l'univers crypto. Le courtier Coinhouse, un pionnier du secteur permettant d'échanger des cryptomonnaies, a commencé à distribuer en exclusivité le lugh sur sa plateforme. "Cette première étape a valeur de test pour le projet, mais notre ambition dépasse le simple outil de trading", insiste Olivier Ou Ramdane, dans la newsletter 21 Millions du magazine Capital.

Casino espère de son côté faire du stablecoin "un moyen de développer à plus long terme des nouveaux moyens de paiement et de fidélité innovants", selon le communiqué.

Pour donner une réelle impulsion à ce stablecoin, Lugh souhaite embarquer d'autres acteurs de la distribution, jusqu'à créer un consortium de grandes enseignes. L'objectif est de parvenir à créer un jour un nouvel écosystème reposant sur le lugh, qui servirait à la fois de solution de paiement, mais aussi comme outil favorisant la fidélisation des clients, via par exemple un système de cashback entre membres du consortium.

Olivier Ou Ramdane veut fédérer un maximum d'acteurs pour que le lugh puisse devenir un jour un outil dans les usages du quotidien et permette de "sortir d'une logique de silos", afin de favoriser à la place un système de fidélité commun.

À lire aussi — Ether, litecoin, elrond... ces cryptomonnaies alternatives au bitcoin

Découvrir plus d'articles sur :