Casino pourrait vendre ses magasins Leader Price à Aldi

Le façade d'un magasin Leader Price en région parisienne. Business Insider France/Claire Sicard

Casino se préparerait à céder ses magasins Leader Price à Aldi. Selon les informations des Échos, le groupe de Jean-Charles Naouri serait entré en négociations exclusives avec l'enseigne de hard discount allemande pour vendre ses 700 magasins Leader Price français. Un mandat aurait été donné à la banque BNP Paribas pour avancer le dossier de cette cession. Le montant exact de la transaction n'est pas connu mais il pourrait dépasser 400 millions d'euros selon certaines sources des Échos. Dans un communiqué, le groupe Casino confirme "avoir reçu une marque d'intérêt de la part d'Aldi France portant sur l'acquisition de Leader Price en France". La direction indique "le groupe Casino et Aldi France sont entrés en discussion en vue d'aboutir à la remise d'une offre ferme(...). Le distributeur allemand Aldi n'a pour sa part pas commenté cette information pour le moment. 

La cession pourrait se conclure d'ici un mois. Si cela se confirme, elle restera néanmoins soumise à la validation par l'Autorité de la concurrence. Les distributeurs Leclerc et Intermarché se seraient eux aussi intéressés au dossier Leader Price. Cette information suit l'annonce du nouveau plan de cession d'actifs de 2 milliards d'euros que le groupe Casino avait annoncé le 20 août dernier. Son objectif était de concentrer son développement sur "les segments porteurs", le groupe citant notamment "l'e-commerce, le premium et la proximité". À la lecture de ce communiqué, CDiscount, Monoprix et Franprix semblaient donc être à l'abri. Leader Price, à l'inverse, semble être la cible idéale. 

Aldi s'armerait pour contrer la croissance insolente de Lidl

Leader Price exploite à date 700 magasins en France. Malgré un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros réalisé en 2018, 70 magasins déficitaires avaient déjà fermés leurs portes l'année dernière. Leader Price avait ouvert son premier magasin à Paris en 1990 en réponse à l'arrivé sur le marché français des enseignes allemandes de hard discount Lidl et Aldi. Racheté en 1997 par le groupe Casino, Leader Price avait modifié au fur et à mesure son concept en ouvrant les portes de ses magasins à des marques nationales pour pencher vers du "soft discount".

L'enseigne allemande Lidl a suivi la même voie avec succès en France. Au 4 août dernier, la part de marché de Lidl atteignait 5,9 % en progression constante depuis quelques mois. Portés à la fois par des investissements publicitaires massifs et par une augmentation du nombre des ses nouveaux clients, la santé de Lidl en France est insolente. Le rachat éventuel des magasins Leader Price permettrait du coup à l'enseigne allemande Aldi de revenir dans la course et de grignoter rapidement des parts de marché. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 3 hypermarchés Casino vont devenir des Leclerc ou Système U

VIDEO: Comment Instagram a permis à la coach sportive Kayla Itsines de bâtir sa communauté de 7 millions de fans