Cdiscount va proposer certains produits dans les Franprix et des livraisons en 30 min à Paris

Stuart/Facebook

Des produits livrés à domicile en une demie heure top chrono dès septembre. C'est le pari que s'est lancé le vendeur en ligne Cdiscount, qui s'allie pour ce projet avec l'enseigne de proximité Franprix, les deux marques faisant partie du groupe Casino. Ce service concernera principalement les courses alimentaires ainsi que la petite restauration (jus, salade ou encore poulet grillé). Mais c'est surtout avec la livraison de produits non alimentaires, comme par exemple des produits informatiques et high tech, que Cdiscount compte gagner des points. 

Jusqu'à présent, Cdiscount s'engageait à livrer dans la journée les commandes passées avant 14h. Le site de ecommerce va pouvoir désormais profiter de la proximité des points physiques de Franprix dans Paris intra-muros pour livrer ses clients le plus rapidement possible. "Cdiscount vend, Franprix prépare et livre", résume Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount. Sur le dernier kilomètre, la livraison sera assurée par Stuart, une filiale de La Poste, qui livre à vélo. Une première phase de test sera mise en place mi-juin uniquement à Paris et sur des produits censés "créer l'événement" comme des smartphones dernière génération ou des jeux vidéo. 

Mais les stocks des magasins Franprix franciliens ne seront pas suffisants. "Un dark store (un entrepôt dans lequel les employés préparent les commandes clients, ndlr) devrait ouvrir à Paris cette année, notre objectif est d'en avoir cinq ou six avec à chaque fois environ 3 000 références", précise Jean-Paul Mochet, directeur général de Franprix. 

Aucun prix de livraison n'a pour l'instant été annoncé mais Jean-Paul Mochet confirme : "Nous allons effectuer des tests. Vraisemblablement la livraison sera payante, surtout s'il s'agit d'un service de dépannage en 30 minutes".

Des corners Cdiscount dans les magasins Franprix

Cdiscount, qui assure comptabiliser 20 millions de visiteurs uniques mensuels, bénéficiera par ailleurs de corners prochainement installés au sein des magasins Franprix parisiens, pour proposer notamment du petit électroménager et des produits high tech. "Le non alimentaire en magasin est en décroissance donc c'est un partenariat clé que nous établissons avec Franprix", précise Emmanuel Grenier. 

De son côté, une autre filiale du groupe Casino, Monoprix, a annoncé l'extension de son partenariat avec Amazon à d'autres villes que Paris et la petite couronne, qui permet de livrer une partie de son offre en deux heures.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Franprix teste un droïde pour que vous n'ayez plus à porter vos courses

VIDEO: Les végans ne peuvent pas boire tous les vins — voici pourquoi