Publicité

Ce couple a transformé une ferme japonaise à l'abandon en la maison familiale de ses rêves

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ce couple a transformé une ferme japonaise à l'abandon en la maison familiale de ses rêves
La famille Thursfield devant leur maison. © Jaya Thursfield
Publicité

Un couple australo-japonais a dépensé 30 000 dollars (environ 25 600 euros) pour s'offrir une maison abandonnée dans la campagne japonaise en 2019. S'en sont alors suivies deux années de travaux pour rénover la ferme traditionnelle, pour un investissement de 150 000 dollars (environ 127 000 euros).

Tout ou presque a été repensé : ils ont revu la cuisine et la salle de bain, remplacé la plupart des revêtements de sol ainsi que tous les fils électriques et la plomberie.

Jaya Thursfield et sa femme, Chihiro, ont acheté une ferme traditionnelle japonaise abandonnée en 2019 et ont passé les deux dernières années à la transformer en la maison familiale de leurs rêves.

Jaya Thursfield, sa femme Chihiro, leurs fils Anton et Marco, et un de leurs chats, Kotora, devant la maison cette semaine.  Jaya Thursfield

Le couple, qui travaille dans l'informatique, a déménagé de Londres au Japon en 2017 avant de commencer à chercher une maison.

L'une des priorités de Jaya Thursfield était de trouver une maison sur un terrain relativement grand afin qu'ils puissent faire des barbecues et avoir un potager, et que leurs fils jumeaux de 10 ans, Anton et Marco, puissent jouer dehors confortablement.

"Le sujet des maisons abandonnées, ou akiya, était apparu dans quelques articles au cours des deux années précédentes et les gens commençaient à en parler...", se souvient Jaya Thursfield. "Nous avons donc pensé que ce serait le moyen le plus probable et le plus abordable d'obtenir une maison sur un plus grand terrain."

À lire aussi — Voici 7 logements Airbnb parmi les moins chers du monde, entre 2 et 7 euros la nuit

Les maisons abandonnées sont relativement courantes dans les zones rurales du Japon.

Une vieille ferme à Wakayama, au Japon. Getty Images/sangaku

Comme Insider s'en est récemment fait l'écho, les zones rurales du Japon ont un surplus de maisons inoccupées, avec un record de 8,49 millions de maisons vacantes en 2018.

En plus de la préférence de la jeune génération pour la vie en ville, le taux de natalité du Japon suit une tendance à la baisse depuis des années — il n'y a donc tout simplement pas assez de personnes pour remplir les maisons.

La maison des Thursfields se trouve à Ibaraki, une préfecture japonaise située à environ une heure de route au nord-est de Tokyo.

Google Maps

Jaya Thursfield est originaire d'Australie et son épouse, Chihiro, est originaire d'Ibaraki. Sa mère vit également dans la préfecture.

À lire aussi — Vacances d'été : les 10 destinations les moins chères d'Europe pour un séjour en août

En février 2019, les Thursfield ont acheté la maison aux enchères.

Jaya Thursfield

La ferme traditionnelle japonaise, connue sous le nom de minka, était restée vide pendant plusieurs années après le décès du propriétaire précédent et le refus de la famille d'hériter de la propriété, a expliqué Jaya Thursfield.

"Nous aimions la maison pour son aspect. Je me souviens que la première fois que je l'ai vue, elle était assez spectaculaire et j'ai vraiment été époustouflé".

Jaya Thursfield et son épouse ont dû soumettre une offre dans les bureaux de la ville, dans la préfecture d'Ibaraki. Il s'agissait d'une vente aux enchères à l'aveugle — ils n'avaient donc aucune idée du nombre d'enchérisseurs ni du montant de leur offre — et l'offre minimale était de 2,9 millions de yens (environ 22 000 euros).

"Vous devez soumettre une offre que vous pensez pouvoir remporter, mais vous ne voulez pas proposer trop", se rappelle le nouveau propriétaire. "C'était assez éprouvant pour les nerfs".

Ils ont fini par remporter l'enchère avec une offre de 3 millions de yens (environ 25 500 euros).

Le couple n'avait pu jeter qu'un coup d'œil rapide à la maison avant de l'acheter. Ils ont donc été heureux de constater qu'elle était en assez bon état pour qu'ils puissent la rénover au lieu de la démolir.

Depuis lors, le couple a dépensé environ 150 000$ pour rénover l'intérieur et l'extérieur de la maison.

Jaya Thursfield

Pour la rénovation, ils ont fait appel à un ami architecte à Tokyo ainsi qu'à une équipe locale de charpentiers. Tout au long du processus, les Thursfield ont vécu à proximité, chez la mère de Chihiro. "C'était tout à fait nouveau pour moi, je me suis jeté à l'eau", explique Jaya Thursfield. "J'ai fini par faire une bonne partie du bricolage moi-même, mais je n'aurais certainement pas pu en faire certains, notamment le travail structurel que les charpentiers faisaient."

Le père de famille a documenté le processus de rénovation sur sa chaîne YouTube comme "une sorte de souvenir pour ma famille", affirme-t-il. Il a refusé de communiquer les coûts de rénovation par catégorie, mais il prévoit de le faire un jour sur sa chaîne YouTube.

À lire aussi — Ces anciennes églises ont été transformées en maisons

Lorsque les Thursfield ont acheté la maison, la cour était envahie par les mauvaises herbes et les feuilles mortes.

Jaya Thursfield

Les multiples cabanes de la propriété étaient remplies d'objets que l'ancien propriétaire avait laissés derrière lui, notamment deux voitures, un tracteur et du matériel agricole et de jardinage.

Jaya Thursfield

Une partie de l'équipement agricole était encore en état d'être utilisé, remarque Jaya Thursfield. "Nous en utilisons encore une partie, mais une grande partie n'était pas récupérable et nous avons dû la jeter ou la vendre".

A l'intérieur, c'était la même histoire. La cuisine avait besoin d'être entièrement rénovée, mais il fallait d'abord la vider.

Jaya Thursfield

La cuisine de style années 80 était la seule pièce de style occidental dans la maison, affirmait Jaya Thursfield dans l'une de ses vidéos YouTube. Les Thursfield ont trouvé des meubles, des vêtements, des livres et des magazines abandonnés dans toute la maison.

"C'était vraiment une maison abandonnée, avec tout ce qui a été laissé par les anciens propriétaires", sa rappelle l'Australien. Au milieu de tous ces déchets, ils ont également eu la bonne surprise de trouver environ 700 dollars (environ 600 euros) en liquide.

À lire aussi — 16 maisons construites dans des endroits improbables

La majorité du sol de la maison était en tatami, un type de sol traditionnel japonais en nattes tissées.

Le salon avant la rénovation. Jaya Thursfield

Les revêtements de sol en tatami sont devenus moins populaires ces dernières années car ils sont chers et plus difficiles à entretenir que les parquets.

Il n'y avait qu'une seule salle de bain dans la maison.

Jaya Thursfield

La partie salle de bain était beaucoup plus ancienne que le reste de la maison, explique Jaya Thursfield.

"La maison principale a été construite il y a environ trente ans pour remplacer le bâtiment précédent, mais ils ont décidé de conserver la salle de bain".

Ils ont dû refaire toute la plomberie et le câblage électrique de la maison, ce qui a représenté l'un des plus gros coûts de rénovation.

Les toilettes avant la rénovation. Jaya Thursfield

À lire aussi — Découvrez l'intérieur de la maison de Matt Damon, à vendre pour 21 M$

L'extérieur de la maison était entouré d'un couloir appelé engawa, qui ressemble à un porche fermé ou à une véranda.

Jaya Thursfield

Après près de deux ans de rénovations, les Thursfield ont emménagé dans la maison en décembre dernier.

L'extérieur de la maison après les rénovations.  Jaya Thursfield

À l'extérieur de la maison, ils ont remplacé certaines des fenêtres à simple vitrage par des fenêtres à double vitrage et ont modifié le bardage.

"La maison était principalement recouverte d'une sorte de bardage en étain, qui était assez populaire après la guerre au Japon", se souvient Jaya Thursfield, notant que le plan initial était de le remplacer par une version plus moderne du bardage en étain. "Mais nous avons changé d'avis à mi-chemin et avons décidé d'opter pour le bois".

Il dit toujours envisager de peindre les panneaux de bois d'une couleur plus foncée.

À lire aussi — Cette maison de moins de 2 m de large est à vendre pour 1 million d'euros à Londres

Ils ont entièrement refait la cuisine, remplaçant les armoires, les appareils électroménagers et le revêtement de sol.

Jaya Thursfield

Ils ont installé une cuisinière à induction avec un grill à poisson en dessous.

Ils ont également retiré le plafond de la cuisine pour apporter plus de lumière, exposer les poutres en bois et créer un petit espace de loft au-dessus de la cuisine.

Jaya Thursfield

"C'est un espace plus difficile à chauffer, mais je pense que cela en valait la peine", se réjouit Jaya Thursfield. "Je suis vraiment heureux de la façon dont ça a tourné".

Dans le salon, ils ont remplacé les portes coulissantes traditionnelles japonaises — appelées fusuma — et troqué le sol traditionnel en tatami contre un plancher en bois. Ils ont aussi installé un poêle à bois.

Jaya Thursfield

Mais ce n'est pas tout à fait fini : ils doivent encore meubler la pièce. Leur canapé arrivera dans le courant du mois d'août.

À lire aussi — Un couple décide de changer de vie pour transformer un château écossais délabré en hôtel de luxe

Bien qu'ils aient remplacé la plupart des tatamis traditionnels de la maison par des sols en bois, ils ont conservé le revêtement d'origine dans une pièce, qu'ils prévoient d'utiliser comme salon de thé et comme chambre d'amis.

Jaya Thursfield

"C'est vraiment agréable de s'asseoir et de s'allonger sur des tatamis", explique Jaya Thursfield. "C'est dur, mais c'est cool. Et cette pièce au coin, elle a une belle vue sur le jardin."

Dans l'engawa, ils ont posé de nouveaux sols en bois massif et ajouté des luminaires suspendus au plafond.

Jaya Thursfield

Dans la salle de bain, ils ont installé des murs en bois de hinoki et une baignoire avec une fenêtre donnant sur le jardin.

Jaya Thursfield

Ils ont également relevé la hauteur du plafond d'environ 50 centimètres pour l'harmoniser avec le reste de la maison et ont ajouté une hotte aspirante et un chauffage. Le couple a aussi installé un double lavabo dans la salle de bains.

À lire aussi — Les 30 logements les plus isolés, insolites et recherchés sur Airbnb — et ce qu'ils coûtent pour une nuit

Ils ont aussi amélioré les toilettes et ajouté un petit lavabo.

Jaya Thursfield

Les trois chambres sont encore en cours de réalisation, la chambre des enfants étant pratiquement terminée et la chambre principale devant encore être peinte.

La chambre de l'un des enfants. Jaya Thursfield

Maintenant qu'ils ont emménagé et que les artisans ont terminé les principales rénovations, les Thursfield apportent eux-mêmes les dernières touches.

Le jardin. Jaya Thursfield

"Les murs ont l'air un peu nus pour le moment", explique le propriétaire. "Nous n'avons pas encore vraiment installé d'étagères, de tableaux, de décoration ou d'autres choses de ce genre dans la maison. La maison est fonctionnelle, la prochaine étape sera de la rendre plus belle."

Pour quiconque souhaite entreprendre un projet de rénovation similaire d'une maison abandonnée, Jaya Thursfield recommande d'inspecter minutieusement la maison avant de l'acheter pour s'assurer qu'il n'y a pas de dommages importants. Ils ont eu de la chance dans leur cas, à part quelques dégâts d'eau mineurs dus à une fuite du toit.

Jaya Thursfield admet que l'achat et la rénovation d'une akiya abandonnée ne sont pas nécessairement bon marché. Les plus de 180 000 dollars (environ 153 000 euros) qu'ils ont dépensés pour acheter et rénover la maison représentent à peu près le coût d'une "maison neuve bon marché au Japon", affirme-t-il.

"Si le prix est la principale préoccupation, je ne dirais pas qu'acheter une akiya et la rénover est la façon la moins chère de faire les choses. Bien sûr, il y a des gens qui l'ont fait de manière vraiment bon marché. Cela dépend vraiment de vos goûts", conclue-t-il.

Version originale : Katie Warren/Insider

À lire aussi — Vacances d'été : les 10 sites naturels français les plus populaires sur Instagram

Découvrir plus d'articles sur :