Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ce magicien a quitté son job pour réaliser des vidéos sur Youtube, voici comment il a gagné 100 000 $ dès la première année

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Ce magicien a quitté son job pour réaliser des vidéos sur Youtube, voici comment il a gagné 100 000 $ dès la première année
© Andrei Jikh/YouTube

Andrei Jikh, un Youtubeur qui poste des vidéos sur les finances personnelles, a grandi dans une famille d'artistes de cirque de Russie et a déménagé aux États-Unis à l'âge de 9 ans lorsque son père a obtenu un emploi au Cirque du Soleil. Andrei Jikh est tombé amoureux de la magie et s'est passionné pour le tournage de vidéos maison. Dix ans plus tard, il a été embauché par une startup pour enseigner la magie en ligne.

Mais lorsque ses parents ont contracté des "dettes folles", Andrei Jikh est devenu obsédé par les finances personnelles. "Nous étions des immigrés quand nous sommes arrivés ici", a-t-il raconté à Business Insider US. "Nous ne savions pas vraiment comment gérer notre argent, nos cartes de crédit, alors mes parents se sont retrouvés avec des dettes folles. Cela a eu un impact important sur moi quand j'étais plus jeune. À 19 ans, j'ai essayé d'apprendre par moi-même, en interviewant tous ceux avec qui je travaillais pour savoir ce qu'ils faisaient."

À la fin de l'année 2018, il a quitté son emploi et, avec les quelque 200 000 dollars (environ 180 000 euros) qu'il avait économisés, a commencé à réaliser des vidéos sur les finances personnelles pour YouTube. Un an plus tard, il a 300 000 abonnés et a gagné plus de 100 000 dollars (90 000 euros) en 2019 grâce aux publicités diffusées dans ses vidéos — bien plus que les 60 000 dollars (54 000 euros) qu'il a gagnés au cours de sa meilleure année en tant que magicien en ligne.

"Je n'ai jamais voulu être sous les feux de la rampe. Et si ce n'est pas votre but, alors la magie devient extrêmement limitée, et il y a très peu de moyens pour vous de gagner de l'argent dans ce secteur", a-t-il déclaré à Business Insider US.

Marina Mogilko

Le revenu mensuel d'Andrei Jikh a rapidement augmenté

Andrei Jikh a commencé à gagner de l'argent en quelques mois. Les créateurs ayant 1 000 abonnés et 4 000 heures de visionnage peuvent monétiser leurs vidéos avec des publicités en adhérant au Programme Partenaire de YouTube. Le montant qu'ils gagnent dépend de nombreux facteurs, comme le temps de visionnage d'une vidéo, sa durée, le type de vidéo et les données démographiques des spectateurs. Certains des meilleurs créateurs ont des stratégies de placement publicitaire pour maximiser leurs gains.

Voici les données AdSense (la régie publicitaire de Google) d'Andrei Jikh pour 2019 :

  • Janvier : 0 $. Andrei Jikh a expliqué qu'il ne savait pas comment créer des vignettes et des titres efficaces.
  • Février : 0 $. Le deuxième mois, il commençait à apprendre à structurer ses vidéos.
  • Mars : 90,48 $ (81 €). Il faut gagner un minimum de 100 $ pour être payé par YouTube, donc techniquement, il a gagné 0 $ ce mois-là.
  • Avril : 1 511,57 $ (1 361 €) pour une seule vidéo virale.
  • Mai : 1 923,07 $ (1 731 €), grâce à une autre vidéo virale sur ses investissements. "Ça a été un tournant, j'ai réalisé que certaines vidéos rapportaient plus selon le sujet", a-t-il dit. "Les finances personnelles, le minimalisme financier, la finance, les cartes de crédit, le courtage... paient beaucoup plus que la plupart des autres sujets sur YouTube."
  • Juin : 2 558,13 $ (2 304 €). Il a appris qu'il pouvait monétiser ses vidéos en plaçant des annonces au milieu des vidéos.
  • Juillet : 3 895,60 $ (3 509 €).
  • Août : 5 808,33 $ (5 232 €).
  • Septembre : 14 879,04 $ (13 402 €), son premier mois à cinq chiffres. Il a commencé à gagner de 20 à 30 $ (18 à 27 €) pour 1 000 vues.
  • Octobre : 11 622 $ (10 469€).
  • Novembre : 30 782,18 $ (27 727 €).
  • Décembre : 41 080,62 (37 003 €).
  • Total pour 2019 : 121 000 $, après déduction des frais de YouTube (108 993 €)

Andrei Jikh a précisé qu'il a dépensé environ 10 000 dollars (9 000 euros) pour construire un studio et acheter du matériel vidéo et a passé cinq à six heures par semaine à faire des recherches pour ses vidéos, trois à quatre heures à filmer et 10 à 18 heures à faire le montage. Il n'a pas d'agent ou de manager de talent, a-t-il dit.

Andrei Jikh a aussi expliqué qu'il avait appris à gagner plus d'argent en incluant des publicités mid-roll (au milieu de la vidéo), qui peuvent être diffusées dans des vidéos de plus de 10 minutes. On peut laisser la possibilité au spectateur de les passer ou non, et les créateurs peuvent les placer manuellement ou laisser YouTube les placer automatiquement.

"Vous pouvez placer les publicités de manière stratégique où vous voulez", a-t-il dit. "Si vous êtes en train de parler de quelque chose d'important, placez une pub avant de dire de quoi il s'agit. J'essaie de mettre une pub toutes les trois ou quatre minutes, en trouvant une pause naturelle dans la vidéo pour les placer."

Il a précisé qu'il avait également gagné de l'argent en ligne grâce à Patreon (plateforme de financement participatif), aux liens Amazon et au marketing d'affiliation, et qu'il espérait ajouter du contenu sponsorisé au mélange en 2020.

Cet article d'Amanda Perelli a d'abord été publié sur BI Prime.

Découvrir plus d'articles sur :