Flexenable, écran

Un écran flexible de Flexenable. YouTube/Rozetked

On savait déjà que ce matériau était ultra résistant, 100 fois plus que l'acier.

On sait désormais qu'il est aussi ultra flexible, vient de révéler une étude réalisée par des chercheurs du CNRS et de l’Université australienne de Wollongong.

En effet, ce matériau ondule comme un liquide — en plus d'être le meilleur conducteur électrique connu à ce jour.

Ce matériau, c'est l'oxyde de graphène, forme oxydée du graphène. Il se compose d'une seule couche d’atomes de carbone et se présente sous forme de feuillets.

Une feuille de graphène est un million de fois plus fine qu’un cheveu et 1000 fois plus légère que le papier.

graphène

Feuillets de graphène vus au microscope électronique. Centre de recherche Paul Pascal/CNRS

"A l'heure actuelle, il s'agit du premier et seul matériau qui présente cette combinaison de propriétés paradoxales, l'ultra flexibilité et la super résistance", indique Cécile Zakri, professeure à l'université de Bordeaux et chercheuse au Centre de recherche Paul Pascal (CNRS).

Et cela ouvre des perspectives prometteuses. Que ce soit dans le secteur de l'électronique, du photovoltaïque ou de la santé.

Des smartphones que l'on pourra rouler et plier à volonté

FlexEnable, écran

Un écran flexible de Flexenable. YouTube/Rozetked

Dans un futur proche, vous pourrez ranger votre smartphone dans la petite poche de votre jeans. Pas parce qu'il sera minuscule, mais parce que vous pourrez le rouler ou le plier. L'entreprise britannique FlexEnable a pris de l'avance sur le sujet.

Lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone (Espagne) en février 2016, elle a présenté un prototype de montre intelligente — en partie fabriquée à l'aide du graphène — grâce à laquelle vous pourrez regarder des vidéos.

Autre avantage du graphène : si vous faites tomber votre appareil sur le trottoir, vous aurez moins de chances de vous retrouver avec un écran fissuré.

"Aujourd'hui, les fabricants d'écrans utilisent différents plastiques conducteurs et des oxydes, mais ceux qui ont les meilleures propriétés optiques n'ont pas une très bonne résistance mécanique", explique l'un des auteurs de l'étude, Philippe Poulin, directeur de recherche CNRS au Centre de recherche Paul Pascal.

Au contraire, les plastiques un peu plus résistants aux chocs ont des propriétés optiques moins performantes.

Des panneaux photovoltaïques qui génèrent de l'électricité quand il pleut

photovoltaique

Sur l'écran d'ordinateur, on observe la surface d'un film d'oxyde de graphène. En premier plan, un dispositif photovoltaïque souple, exemple de dispositif qui peut être réalisé à partir de ces films d'oxyde de graphène. Centre de recherche Paul Pascal/CNRS

Le graphène va permettre de concevoir des panneaux photovoltaïques qui s'adapteront parfaitement au relief de n’importe quel toit de maison ou d'immeuble. Cela permettra de capter le plus d’énergie solaire possible et donc pour produire plus d’électricité possible.

Et il y a mieux encore : une équipe de chercheurs de l’Université Océan de Chine est en train de travailler sur des panneaux fabriqués en graphène, capables de convertir des gouttes de pluie tombées sur leur surface en électricité. Et tout cela, grâce à une simple réaction chimique.

L'eau de pluie contient des impuretés naturelles, et notamment des sels qui se dissocient en ions négatifs et positifs. L'idée est d’utiliser les feuilles de graphène pour séparer les ions positifs. Seuls les ions positifs peuvent se lier au graphène pour former une sorte de condensateur à deux couches. La différence d'énergie entre ces deux couches devrait être assez forte pour générer du courant.

Et des traitements pour soigner les paralysés

Des chercheurs de l’Université Rice (Etats-Unis) ont préparé une solution expérimentale, qui permettrait de réparer et de reconnecter les deux bouts d'une moelle épinière lésée.

Et tout ça grâce à la mobilité électrique exceptionnelle des nanorubans de graphène — forme de graphène créée à partir d'un cristal facilement disponible sur le marché appelé le carbure de silicium.

Un test animal a déjà été mené et les résultats sont plutôt prometteurs. Un rat avec une moelle épinière sectionnée a suivi ce traitement pendant 24 heures seulement. Deux semaines plus tard, l'animal avait quasiment récupéré toute sa motricité.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Voici une petite astuce pour être en sécurité si vous voyagez seul(e) à l'étranger