Voici tout ce que Tesla souhaite accomplir d'ici 2020

Business Insider

Tesla sort ce 28 juillet son premier véhicule électrique destiné au marché de masse, la Model 3. Mais ce n'est qu'un début.

Les plans d'Elon Musk pour la prochaine décennie sont très ambitieux. 

Le DG de Tesla a promis entre autres d'augmenter drastiquement la production de voitures, de lancer plusieurs nouveaux modèles, et de conquérir le marché des véhicules autonomes d'ici 2020.

Voici en détail ce que Musk promet d'accomplir avec Tesla durant les prochaines années. 

Achever sa Gigafactory géante.

Tesla Motors

L'usine géante de fabrication de batteries dans le Nevada est la clé du futur de Tesla parce qu'elle aidera l'entreprise à baisser le coût de production de ses batteries jusqu'a 30%.

La Gigafactory, qui mesure environ 400 hectares, aidera l'entreprise à produire ses batteries à un coût inférieur, une fois qu'elle sera opérationnelle en 2018 "grâce à la réalisation d'économies d'échelle, à une fabrication innovante, à une réduction des déchets et à l'intégration de la plupart des processus de fabrication sous un même toit."

En fait, Tesla a dit qu'elle créera plus de cellules de batterie à la Gigafactory que tous les fabricants de batterie lithium-ion n'en ont produit dans le monde en 2013.

Produire la Model 3.

Tesla

Les batteries créées à la Gigafactory servent à la production de la première voiture grand public de Tesla, la Model 3.

Elle coûte 35.000 dollars et dispose plus de 345 km d'autonomie par recharge.

Tesla a commencé la production du Model 3 plus tôt ce mois-ci et a l'intention de commencer la livraison à l'évènement de l'entreprise ce 28 juillet.

Lancer un SUV compact, nommé Model Y, d'ici fin 2019 ou début 2020.

Tesla

En juillet 2016, Musk a confirmé que Tesla avait l'intention de mettre sur le marché un nouveau SUV compact, nommé Model Y.

Mais l'échéancier n'avait pas été dévoilée avant mai, quand Musk avait dit durant la présentation des résultats financier du premier trimestre 2017, que le Model Y arriverait d'ici fin 2019 ou début 2020. Il a aussi affirmé que le véhicule serait construit sur une plateforme différente du Model 3.

Révéler un semi-remorque en septembre...

Tesla

Musk avait annoncé en août que l'entreprise travaillait sur un semi-remorque Tesla, dans son "Master Plan, Part Deux."

En juin, cependant, Musk a indiqué que Tesla travaille avec de grandes entreprises de transport routier pour fabriquer le premier semi-remorque électrique de l'entreprise. 

"Nous dévoilerons un prototype fonctionnel d'ici fin septembre, mais nous l'avons montré à des gens qui achètent des poids lourds, et ils ont tous adoré," dit Musk durant l'assemblée des actionnaires. "Ils veulent juste savoir combien ils peuvent en acheter et quand."

Bien que nous aurons la chance de voir ce semi-remorque électrique dans quelques mois, il n'est pas précisé quand ce dernier sera disponible.

... et un pick-up électrique avant fin 2019.

Kevork Djansezian / Stringer / Getty Images

Musk avait aussi déclaré dans son "Master Plan, Part Deux" que Tesla construirait une camionnette à plateau (ou pick-up) électrique pour les consommateurs.

Musk a dit en avril que Tesla révèlerait son semi-remorque en septembre et son pick-up d'ici 18 mois à deux ans, c'est-à-dire entre octobre 2018 et avril 2019.

Augmenter l'autonomie des voitures Tesla à 1000 km d'autonomie par recharge.

Facebook/Tesla

Les voitures Tesla ont la meilleure autonomie du marché, mais Musk dit qu'il vise à augmenter drastiquement la distance sur laquelle les voitures Tesla peuvent rouler en un seul chargement. 

"Le record pour le moment du Model S est de 800 km. C'est le plus loin que quiconque ait conduit un Model S," a dit Musk au site d'actualité danois Borsen en septembre 2015. "D'après moi, nous pourrions dépasser les 1000 kilomètres d'ici un an ou deux. Je dirai certainement en 2017."

Musk a ajouté que d'ici 2020 Tesla pourrait aller jusqu'a 462 km d'autonomie par recharge

Alors que le record de kilométrage de Tesla est d'environ 347 km, l'autonomie officielle du Model S P100D de Tesla est de 506 km d'autonomie par recharge, selon une classification de l'Environmental Protection Agency.

Faire de ses véhicules des voitures complètement autonomes. 

Benjamin Zhang/Business Insider

Une autre promesse audacieuse de Musk est que ses voitures seront autonomes avant 2020.

Tesla a mis en service son nouveau système de Pilotage automatique amélioré en octobre. Musk a assuré à l'époque que le système permettrait une autonomie complète une fois que le logiciel serait prêt.

Pourtant, Musk avait dit qu'il était peu probable que les régulateurs aient mis en place un cadre juridique adéquat au moment où les voitures autonomes seront prêtes, les conducteurs devront donc attendre encore un peu pour pouvoir se laisser conduire. 

Alors que l'entreprise envisage de faire une démonstration de conduite dans une Tesla en mode autonome à New York City d'ici la fin de l'année, Musk disait lors d'un TED Talk en avril qu'il faudrait attendre 2019 avant qu'un conducteur puisse faire une sieste derrière le volant d'une Tesla. 

Produire 500.000 voitures par an d'ici 2018.

Benjamin Zhang/Business Insider

Tesla a fabriqué un peu plus de 50.000 véhicules en 2015, mais Musk disait en mai 2016 que l'entreprise envisageait d'en produire pas moins de 500.000 d'ici 2018. 

Pour mettre cela en perspective, Tesla a fourni un peu plus de 76.000 véhicules en 2016. 

Tesla a reconnu que c'est un objectif ambitieux, mais elle ne recule pas devant le défi. 

"Multiplier la production par cinq dans les deux prochaines années représente un défi et demandera certainement plus de capital, mais c'est notre objectif, et nous travaillerons dur pour l'atteindre," l'entreprise disait en 2016 dans sa lettre aux investisseurs.

Produire 1 million de voitures d'ici 2020.

YouTube/Tesla Motors

Comme si produire un demi-million de voiture d'ici 2018 n'était pas assez, Musk veut monter d'un cran et fabriquer 1 million de voitures d'ici 2020.

Pourquoi? La demande pour la Model 3 était plus importante que prévu, forçant Tesla à réévaluer ses objectifs. L'entreprise a eu environ 325.000 réservations pour la Model 3 durant la première semaine où ils prenaient les acomptes. 

Alors qu'il n'y a aucun doute que c'est un projet ambitieux, Musk a dit qu'il était confiant que Tesla pourrait atteindre une telle croissance.

Doubler le nombre de Superchargeurs d'ici 2018.

AP/Sam Mircovich

Avec plus de véhicules Tesla sur les routes, Musk souhaite aussi construire des infrastructures de chargement de Tesla.

A la présentation de la Model 3 en mars 2016, Musk avait dit que l'entreprise envisageait d'étendre son réseau de Superchargeurs. Les Superchargeurs sont des stations qui peuvent recharger une Tesla pour environ 321 km d'autonomie en seulement 30 minutes.

Musk avait dit durant l'évènement Model 3 que Tesla doublerait le nombre de ses Superchargeurs partout dans le monde, de 3600 à plus de 7000 d'ici 2018. 

Pourtant, en avril, Tesla disait que d'ici la fin de cette année, elle visait 10.000 Superchargeurs partout dans le monde, ce qui signifie que l'entreprise est plutôt en avance. 

En juillet, Tesla a augmenté son nombre de Superchargeurs à un peu plus de 6000. 

Transformer Tesla en une entreprise d'énergie.

Reuters/Patrick Fallon

Musk ne souhaite pas seulement faire des voitures électriques, il veut aussi que l'entreprise produise l'énergie qui alimente les voitures. 

En novembre, Tesla a racheté SolarCity, une entreprise d'énergie solaire fondée par le cousin de Musk, Lyndon Rive.

Musk a bien fait comprendre que sa vision à long terme pour Tesla était un service complet d'énergie renouvelable pour l'entreprise.

"L'opportunité, ici, est d'avoir une entreprise d'énergie renouvelable très innovante qui répond à toute la question de l'énergie — de la production énergétique et du stockage jusqu'au transport," a dit Musk à la presse peu de temps après l'annonce en juin 2016.

"Nous sommes une entreprise d'énergie renouvelable", ajoute t-il. "C'est, de manière générale, en accord avec ça. Pour résoudre le problème d'énergie renouvelable, vous avez besoin de production, de stockage et de voitures électriques."

En octobre, juste avant que les actionnaires votent le rachat de SolarCity, Musk avait révélé le Tesla Solar Roof. Il est composé de tuiles solaires et est la solution de Tesla au problème de production énergétique.

L'entreprise a commencé à prendre des commandes pour le Solar Roof en mai, et il coûte environ 220 euros le mètre carré. 

Il est prévu que l'entreprise dévoile les détails de son Tesla Network, un service de mobilité, cette année. 

Asa Mathat | D: All Things Digital

En juillet 2016, Musk avait dit dans son "Master Plan, Part Deux" que Tesla envisageait de lancer un service de mobilité. 

A l'époque, Musk disait qu'une fois que les véhicules Tesla seraient complètement autonomes, l'entreprise lancerait un programme pour les propriétaires qui veulent gagner de l'argent avec leur voiture en laissant d'autres personnes l'utiliser.

"Vous serez aussi capable d'ajouter votre voiture à la flotte partagée de la marque en appuyant juste sur un bouton sur l'appli mobile Tesla et vous en tirerez un revenu pendant que vous êtes au travail ou en vacances, compensant significativement voire dépassant le prêt contracté pour acheter votre Tesla," a-t-il dit. 

En octobre, l'entreprise avait dit que les propriétaires de Tesla qui voulaient gagner de l'argent en course ou covoiturage pourraient le faire seulement sur le réseau d'autopartage payant dont elle dévoilera davantage de détails dans le courant de l'année. 

Version originale: Cadie Thompson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'action Tesla monte avant la livraison des premières Model 3

VIDEO: Voici à quoi ressemble un vol dans le nouveau jet privé de Honda à 4,9 millions de dollars