Ce que vous risquez en regardant Roland-Garros en direct au bureau

Le tennisman suisse Roger Federer en 2015 à Roland-Garros. Wikimedia Commons

Jusqu'au 9 juin 2019, date de la finale, beaucoup de Français vont vibrer au rythme de l'événement de tennis le plus suivi au monde : le tournoi de Roland-Garros. Mais avec la majorité des matchs en plein milieu de la journée, certains risquent d'être tentés de regarder la compétition en direct au bureau. Une pratique qui n'est pas sans risques selon Marine Sonnerat, juriste aux Editions Tissot...

Sachez en premier lieu que les salariés ont le droit de demander à leur employeur d'installer un dispositif pour regarder les matchs directement au bureau, mais libre à lui d'accepter ou non. S'il décide d'accepter, l'employeur peut également fixer ses propres règles comme le fait de ne pas regarder tout le match ou de considérer que les retransmissions ne sont pas du temps de travail. Si c'est le cas, les heures passées devant les matchs pourraient être rattrapées.

Attention, par ailleurs, si vous vous risquez à regarder les matchs sur votre ordinateur pendant leurs horaires de travail, sans l'accord de l'entreprise : les employés peuvent être sanctionnés, selon le degré d'abus. Marine Sonnerat précise que les sanctions sont émises en fonction du temps passé devant le match mais surtout des conséquences de cet acte pour l'entreprise. "Par exemple, si un employé chargé de la sécurité du personnel regarde un match pendant une heure et qu'un accident du travail se produit pendant ce temps, cela peut justifier une mise à pied, voire un licenciement pour faute grave", précise la juriste.

S'il n'y a pas de conséquence directe pour l'entreprise, le salarié peut recevoir un simple rappel à l'ordre verbal ou un avertissement. 

Pour être sûr de ne pas prendre de risque, les salariés peuvent demander à leur employeur de partir plus tôt et de s'organiser pour rattraper leurs heures. La priorité restant le fait d'accomplir ses missions. La même règle s'appliquent aux salariés en télétravail.

Finalement, la solution la moins risquée pour un salarié qui souhaite regarder un match en toute tranquillité reste de poser un jour de congé ou un RTT.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Vacances illimitées, salaire libre... 14 initiatives d'employeurs pour rendre leurs salariés plus heureux

Votre taie d’oreiller contiendra plus de bactéries que la lunette des toilettes si vous ne la lavez pas assez souvent