Ce qu'il se passe si vous mangez trop de sucre

Ce qu'il se passe si vous mangez trop de sucre

Une alimentation riche en sucre peut avoir des effets négatifs sur votre santé. Audrey_Popov/ Shutterstock

En Occident, les régimes alimentaires modernes sont remplis d'édulcorants ajoutés (même si notre pain, lui, contient un excès en sucre). Avec l'augmentation vertigineuse du nombre de cas d'obésité et le fait que la communauté scientifique de la nutrition oscille entre le sucre, le gras et les glucides comme bouc émissaire de nos maux, il est difficile de savoir exactement ce qui est sain pour notre alimentation. 

Il existe beaucoup de mythes entourant les effets du sucre sur notre santé. Même si les humains ont besoin de glucose pour survivre, ce n'est un secret pour personne que la quantité exorbitante de sucre que l'on trouve dans les aliments de tous les jours - comme les casse-croûte transformés, les aliments en conserve et les boissons gazeuses - est devenue trop importante pour notre corps.

Business Insider US a listé, ci-dessous, 10 des effets les plus effrayants qu'une alimentation riche en sucre peut avoir sur notre santé. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur l'expertise du Dr Jennifer Haythe, cardiologue au Columbia Presbyterian Hospital de New York, de Rebecca Lee, infirmière et fondatrice de RemediesForMe.com, et de Colette Heimowitz, diététicienne chez Atkins Nutritionals. Cette dernière a notamment travaillé avec des célébrités telles que Kim Kardashian. 

La prise de poids

"Les aliments sucrés et les boissons gazeuses contiennent beaucoup de calories. Et tous les produits qui en contiennent en grande quantité vous feront prendre du poids", indique le Dr Jennifer Haythe à Business Insider US. Spencer Platt/ Getty

De nombreuses études ont établi un lien entre la consommation d'aliments riche en sucre et de boissons gazeuses avec la prise de poids. En 2011, une étude publié dans l'"American Journal of Clinical Nutrition" a confirmé une "association positive" entre la consommation régulière de boissons gazeuses et l'épidémie croissante d'obésité.

"Les boissons riches en sucre en particulier les soda, offrent peu d'avantages nutritionnels. Ils augmentent la prise de poids et probablement le risque de diabète, de fractures et de caries dentaires", concluent les chercheurs.

Notre corps a besoin de glucose pour survivre mais que se passe-t-il lorsque notre consommation excède ce dont nous avons besoin ?

"Lorsque vous consommez plus de sucre que le corps ne peut utiliser, ce dernier le transforme en acide gras et le stocke en vue d'une utilisation future dans des cellules graisseuses adipeuses, comme les hanches, les cuisses, les bras et le ventre", détaille Rebecca Lee.

Des caries dentaires

"Le sucre interagit avec les bactéries et produit des acides qui dissolvent et endommagent l'émail des dents, provoquant la pourriture de la dent", prévient Rebecca Lee. Victoria 1/ Shutterstock

Contrairement à ce que tout le monde croit, le sucre ne cause pas de caries dentaires. Cependant, ce sont les déchets (acides) résultant de l'interaction du sucre avec la surface de vos dents qui causeront des caries. Donc, si vous ne surveillez pas votre alimentation (ou passez outre le brossage de dents régulier), vous pourriez avoir la bouche pleine de caries.

Des problèmes de peau

L'acné, la rosacée, la peau terne et d'autres affections cutanées peuvent être aggravées par une alimentation riche en sucre, selon Rebecca Lee. frank60/ Shutterstock

C'est bien connu, manger du chocolat causerait de l'acné. Mais les aliments riche en sucre peuvent-ils vraiment provoquer des problèmes de peau ?

Des scientifiques ont récemment fait le lien entre la consommation de produits laitiers et d'aliments à indice glycémique élevé (plus communément appelé aliments riche en sucre) avec les problèmes cutanés.

D'après une étude publiée en 2014 dans le "Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology", "les recherches ont mis en lumière le rôle de certains aliments, comme les produits laitiers, ainsi que des habitudes alimentaires, y compris les régimes à forte charge glycémique typique des habitudes alimentaires en Occident".

Augmentation des envies de sucre

Le sucre n'est peut-être pas aussi addictif que les drogues dures, mais des scientifiques ont établi le lien entre le fait de manger plus de sucreries et le fait d'en avoir envie. Albert L. Ortega / Getty

Dans un précédent article sur les "mythes sur le sucre qu'il faut cesser de croire", nous avions conclu en disant qu'il n'existait pas encore de consensus scientifique pour savoir si le sucre est aussi addictif que la cocaïne ou si le sucre peut être une drogue d'initiation à d'autres comportements malsains, comme le suggère une récente étude controversée.

Lorsque nous mangeons une grande quantité de sucre, notre cerveau libère de la dopamine, un produit chimique nous permet, par exemple, de nous sentir bien lors de rapports sexuelles ou d'interactions humaines positives. 

Même si les scientifiques ne sont pas parvenus à un consensus sur la dépendance au sucre, une étude publiée en 2008 dans le journal "Neuroscience & Biobehavioral Reviews" a noté que lorsqu'ils avaient un accès illimité au sucre, les rats montraient quatre signes de la dépendance : la frénésie, le sevrage, l'envie et une "porte" vers des substances fortes comme l'alcool.

Ça ressemble beaucoup aux effets de la drogue, non ? L'étude a conclu que le sucre "peut créer une dépendance" seulement lorsqu'il est "consommé de façon excessive".

Un risque de prédiabète

Ce n'est pas le sucre en soit qui cause le diabète. Mais un mode de vie malsain entraînant une prise de poids est un facteur contributif important de cette maladie. Evgeniy pavlovski/ Shutterstock

"Lorsque nous mangeons quelque chose qui contient du glucose ou des glucides de base, notre corps libère de l'insuline. Parce que c'est ce qui l'aide à transformer le glucose en énergie", souligne Jennifer Haythe. "Le problème, c'est que quand les gens mangent trop de quantité de sucre, il y a une libération importante d'insuline et on peut développer une hypoglycémie ou une résistance à l'insuline."

Avec l'insulinorésistance, notre corps ne peut pas absorber correctement le glucose assez rapidement, ce qui provoque l'accumulation de glucose dans la circulation sanguine et le foie. Ceci, associé à certains facteurs génétiques et environnementaux, peut mener au prédiabète, et éventuellement au diabète.

"En adoptant un régime composé de protéines, de graisses saines et d'aliments riches en fibres et en glucides, nous pouvons éviter les pics de glycémie et les réactions insuliniques qui entraînent l'obésité et le pré-diabète", indique à Business Insider US Colette Heimowitz, nutritionniste.

Dépression et anxiété

Les troubles mentaux comme la dépression ont été associés à l'inflammation, et le sucre est considéré comme un ingrédient inflammatoire. Shutterstock

Consommer une grande quantité de sucre peut permettre la libération par le cerveau de dopamine, le produit chimique du "bien-être". Mais une alimentation riche en sucre peut-elle entraîner stress et dépression ? Selon de recettes recherches, cela serait possible. 

Les régimes alimentaires riches en féculents et en sucre peuvent causer des inflammations dans l'organisme à un niveau beaucoup plus élevé que les régimes riches en protéines maigres et en légumes. Une étude publiée en 2016, dans le "Journal of Clinical Psychiatry" suggère que l'inflammation est un facteur indicateur fort de la dépression et de niveaux élevés de stress.

"Le sucre augmente l'inflammation dans tout le corps, y compris dans le cerveau", abonde Rebecca Lee.

Si nous recoupons toutes ces informations, un régime alimentaire riche en sucre peut créer une réaction inflammatoire dans tout l'organisme, qui à son tour, peut mener à une augmentation du niveau de stress, de l'anxiété, et même à la dépression.

Maladies cardiaques

Manger trop de quantité de sucre augmenterait les risques de crise cardiaque et de mortalité. sfam_photo/ Shutterstock

Après une consommation excessive de sucre, le symptôme physique le plus évident est la prise de poids. Mais des recherches alarmantes montrent que même si on n'est pas en surpoids, un régime riche en sucre peut augmenter de façon exponentielle le risque de maladie cardiovasculaire. 

Lors de recherches visant à déterminer les effets du sucre à long terme sur le corps, des scientifiques ont pu observer que "les participants [à l'étude] dont la consommation de calories provenait entre 17% et 21% de sucre ajouté présentaient un risque accru de 38% de mortalité due aux maladies cardiovasculaires", en particulier ceux qui consommaient régulièrement des boissons sucrées comme le soda. 

En 2010, chez un Américain moyen 10% de ses calories proviennent du sucre. Ainsi, les participants à l'étude en question se situaient au point le plus extrême de cette échelle.

Maladie du foie

Sur cette image, un morceau de foie sain - qui a été prélevé sur une personne - a été placé dans un sac avant d'être transplanté. Associated Press

Nous associons habituellement l'insuffisance hépatique à une très forte consommation d'alcool. Mais une étude suggère que le sucre peut causer presque autant de dommages à notre foie que l'alcool.

Lorsque nous mangeons trop de sucre, notre circulation sanguine et notre foie (l'endroit où le glucose est absorbé et où le taux de sucre est stabilisé) ne peuvent plus le supporter.

La malabsorption chronique du sucre peut causer une maladie hépatique (foie trop gras) non alcoolique et une stéatohépatite non alcoolique (aussi appelée "NASH"), qui sont essentiellement les symptômes d'un foie trop sollicité, trop abîmé, et qui essaie de se guérir de manière continue

La NASH est connue comme une maladie silencieuse parce que les symptômes n'apparaissent pas avant qu'il ne soit presque trop tard. Elle est associée à de mauvaises habitudes alimentaires et à l'obésité.

Votre cerveau ne peut pas dire quand votre corps est plein.

"À court terme, l'impact d'une consommation excessive de sucre est un pic et une chute de sucre dans le sang, ce qui vous donne des sensations de faim et de fatigue quelques heures seulement après avoir mangé", rapporte Colette Heimowitz. JGA/ Shutterstock

L'un des effets d'un régime alimentaire riche en édulcorants, et dont on parle peu, c'est l'incapacité à savoir quand on est rassasié.

Lorsque l'on mange trop de sucre, le risque de trop manger est plus élevé en raison des "calories vides" que nous produisons en abusant des sucreries.

Publiée en 2011 dans le National Library of Medecine des Etats-Unis, une étude a révélé que les régimes riches en graisses saturées et en sucres raffinés pouvaient interférer avec les signaux de notre cerveau nous avertissant que nous sommes rassasiés.

Problèmes de mémoire/démence

Les régimes alimentaires riches en sucre peuvent avoir de graves répercussions sur notre mémoire. Sebastian Bozon/ AFP

Une étude de l'Oregon State University, réalisée en 2015, a confirmé que les régimes alimentaires riches en sucre pouvaient avoir un impact direct sur la capacité de notre cerveau à conserver des souvenirs, aussi bien à court qu'à long terme.

En effet, l'étude a révélé qu'après seulement quatre semaines d'alimentation riche en gras et en sucre, les rats de laboratoire avaient des capacités cognitives réduites.

"L'altération de la flexibilité cognitive dans cette étude était assez forte", a déclaré Kathy Magnusson, l'une des chercheuses de l'étude.

En 2017, une étude britannique a également abondé de le sens de cette théorie en démontrant un "point de basculement" entre l'hyperglycémie et la progression de la démence ou de la maladie d'Alzheimer.

"Il est bien connu que l'excès de sucre peut avoir des conséquences dommages sur notre corps quand on évoque le diabète et l'obésité. Mais le lien potentiel entre l'excès de sucre et la maladie d'Alzheimer constitue une raison de plus pour laquelle nous devrions consommation de sucre", a insisté le Dr Omar Kassar dans le Telegraph, lors de la publication de l'étude. 

Version originale : Joanna Fantozzi/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces études prouvent que le gras ne vous fera pas grossir, mais que le sucre si

VIDEO: Voici les effets de l'ecstasy sur votre corps et votre cerveau

Laisser un commentaire