Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ce time-lapse de la NASA montre 10 ans de la vie du Soleil

Ce time-lapse de la NASA montre 10 ans de la vie du Soleil
© NASA's Goddard Space Flight Center/SDO

Un vaisseau spatial de la NASA en orbite terrestre observe le Soleil depuis une dizaine d'années. Cela représente un cycle solaire complet — c'est le temps qu'il faut pour que les pôles nord et sud du soleil s'inversent. Entre le 2 juin 2010 et le 1er juin 2020, l'observatoire de la dynamique solaire de la NASA a capturé 425 millions d'images haute résolution de notre étoile. Cela représente environ un cliché toutes les 0,75 secondes. L'équipe a récemment compilé une partie de ces images dans une vidéo hypnotisante d'une heure. Chaque seconde de la vidéo représente un jour de la vie du soleil.

La vidéo fait ressembler le Soleil à une boule à facettes en rotation : brillant par endroits, ombrageux par ailleurs. C'est parce que ses gaz chauds sont constamment en mouvement. Au cours d'un cycle solaire de 11 ans, les champs magnétiques du soleil peuvent s'emmêler. Cela crée des taches solaires : des taches plus sombres à la surface du Soleil qui se forment lorsque les champs magnétiques sont particulièrement forts.

En octobre 2014, la NASA a enregistré la plus grande tache solaire en près d'un quart de siècle, une tache de la taille de Jupiter. Elle a été créée par de multiples explosions connues sous le nom d'éruptions solaires, qui apparaissent sous forme d'éclairs lumineux dans la vidéo. Ce même mois, les motifs clairs et sombres à la surface du Soleil ressemblaient de façon frappante à une citrouille d'Halloween.

L'énergie magnétique du Soleil a atteint un pic — connu sous le nom de maximum solaire — en 2014. Pendant cette période, les explosions et les éruptions à la surface du Soleil étaient si violentes qu'elles produisaient de la lumière visible depuis la Terre. Les maxima solaires peuvent également déclencher des coupures de courant et des pénuries d'électricité.

L'activité magnétique du soleil a diminué depuis lors, mais les observateurs de la NASA ont tout de même réussi à saisir certains événements remarquables, comme le passage de Mercure devant le Soleil en novembre 2019. Cet événement ne se reproduira pas avant 2032.

Il manque cependant quelques clichés. La vidéo est parsemée de quelques images sombres, lorsque la Terre ou la Lune est passée entre le Soleil et l'Observatoire de la dynamique solaire de la NASA. En 2016, un problème technique a également provoqué l'arrêt de la caméra pendant environ une semaine.

Mais pour l'essentiel, la vidéo représente toute l'activité croissante et décroissante du Soleil au cours de la dernière décennie.

Les scientifiques se demandent maintenant si le Soleil est entré dans son prochain cycle solaire. Les observateurs de la NASA ont capturé une éruption solaire le 29 mai — la plus importante depuis octobre 2017. Cela pourrait être un signe que l'activité du Soleil a recommencé à augmenter, mais il faudra peut-être encore six mois ou un an pour en être sûr. En attendant, la NASA filmera le Soleil.

Version originale : Aria Bendix/ Business Insider

A lire aussi — Le DG de l'Agence spatiale européenne regrette que l'Europe n'ait pas développé son propre vaisseau pour envoyer ses astronautes dans l'espace

Découvrir plus d'articles sur :