Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La fusée Ariane 5 a réussi le 100e lancement depuis son début de services il y a 22 ans — revivez ce vol historique

La fusée Ariane 5 a réussi le 100e lancement depuis son début de services il y a 22 ans — revivez ce vol historique
© ESA
  • Mis en service il y a 22 ans, la fusée Ariane 5 a effectué son 100e lancement depuis la base de Kourou en Guyane, ce mercredi 26 septembre 2018.
  • La fusée européenne a mis en orbite deux satellites de télécommunications, baptisés Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38.
  • Elle prendra sa retraite en 2020 et sera remplacée par Ariane 6, dont le coût de production devrait être 40% moins élevée afin de faire face à la concurrence de SpaceX.

Mis en service il y a 22 ans, la fusée Ariane 5 s'est élancée pour la 100e lancement, depuis la base de Kourou en Guyane, ce mercredi 26 septembre 2018, à 0h38, heure de Paris, rapporte le CNES.

Le lanceur européen a réussi à mettre en orbite deux satellites de télécommunications, Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38, pour ses clients Intelsat, SKY Perfect JSAT Corporation et Azercosmos, environ 42 minutes après son décollage.

Petite frayeur pour ce 100e vol, puisque la fusée devait initialement partir à 23h53, heure de Paris, mais un signal rouge avait interrompu la chronologie 1 minute et demi avant la fin du décompte. L'apparition d'un voyant rouge correspond généralement à une anomalie technique détectée.

Revivez ce vol historique par ici (décollage à partir de 57:13):



Malgré des débuts difficiles, avec notamment son explosion lors du vol inaugural en 1996, le bilan de l'Ariane 5 est positif, avec 95 lancements sur 100 parfaitement réussis. Il y a eu en effet deux vrais échecs, deux partiels et un cas où la fusée avait placé deux satellites sur une mauvaise orbite, avant de se corriger.

Le 100e lancement d'Ariane 5 ne sera pas son dernier, puisque la fusée devrait effectuer encore une vingtaine de vols avant d'être remplacée par l'Ariane 6, dont le coût de production devrait être 40% moins élevée afin de faire face à la concurrence de SpaceX.

Interrogé par l'AFP, Stéphane Israël, patron d'Arianespace, reconnaît la force de l'entreprise spatiale fondée par Elon Musk, qui a effectué plus de lancements qu'Arianespace en 2017 et probablement en 2018:

"Nous devons faire face à une concurrence d'une intensité sans précédent".

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :